Bourgueil: Domaine de la Chevalerie

Bourgueil AOC  – visite au domaine de la Chevalerie – famille Caslot
Site Internet

Il fallait être bien motivé en ce samedi matin pour visiter le domaine de la Chevalerie:
pluie et vent au programme, température sous les 10°C et 1.30 de route pour se rendre de Nantes à Réstigné.

domaine_de_la_chevalerie_1
P1050704domaine_de_la_chevalerie_3domaine_de_la_chevalerie_4

Traversez Restigné, le domaine se trouve au bout d’un petit chemin… Garez vous dans la cour, sonnez et descendez l’escalier taillé à même la roche.. ça descend dur… vous plongez directement dans l’ambiance de cette cave taillée dans la roche et utilisée sans discontinuité par la famille Caslot depuis 1640; en bas, c’est monumental, majestueux, simplement beau: la cave est taillée dans le tuffeau à l’identique des champignonnières, c’est donc humide et à température constante toute l’année: 11°, que demander de mieux pour conserver un vin ?
50 mètres de large sur 150 mètres de long, 3 à 6 mètres d’épaisseur de roche, voila le décor est planté. Nous avons été accueillis par le big boss, le patriarche du domaine: M. Pierre Caslot. Petite visite de la cave de stockage, les bouteilles sont entreposées à même le sol pour les plus vieux millésimes ou dans des containers et sont réparties par millésime dans des « niches » creusées dans la roche ; 200.000 bouteilles sont en stock et attendent le client avec des millésimes compris entre 1982 et 2009… ça fait une sacrée verticale tout ça. A noter que vous avez la possibilité d’acheter à des prix intéressants (moins de 10 euros) des millésimes de plus de 15 ans ! Le domaine possède 6 terroirs distincts pour 38 hectares: Peu Muleau, Galichets, Chevalerie, Busardières et un nouveau terroir racheté récemment: Grand Mont (5 hectares). Pierre Caslot travaille avec Stéphanie et Emmanuel … Caslot, 10 personnes à temps complet sur le domaine (dont 4 membres de la famille) + des saisonniers quand nécessaire; voila, voila, vous savez tout ou presque sur ce domaine emblématique de Bourgueil.

bourgueil_domaine_chevaleriecave_bourgueil_domaine_chevalerie

Personnage eminnement sympathique, je dirais même plus, Pierre Caslot est l’archétype du personnage Rabelaisien: jovial, sympathique, en « formes », bavard et très porté sur la nourriture !!
Ses vins sont certes bons mais il faut les sublimer avec un petit pâté de biche, une andouillette artisanale des familles ou un plat de couilles d’âne. Suivez bien la verticale de ses vins, je vais vous indiquer les accords mets/vin avec chaque bouteille (quand le conseil nous a été fourni par le propriétaire). Allez, en avant pour une longue dégustation à une température de 11/12°C… Frisquet mais un Bourgueil ne se boit pas chambré au même titre qu’un grand vin de Saumur… Qu’on se le dise.

domaine_chevalerie_terroirs

Bourgueil Peu Muleau 2007
(terroir de sable éolien, vignes plantées au début des années 70) – 6.20€
Pour la mise en bouche… millésime assez facile et flatteur; cause: un été assez pourri et une belle fin de saison: bouche sur le fruit,  peu tannique, légères notes de poivron , vin facile d’accès, vin d’été pour aller à la pèche le matin… à siroter sans prise de tête au bord de l’eau.
Accord met/vin:  A 9.30 sur une tartine de rillettes ou sur une viande blanche à midi.

Bourgueil Galichets 2007
(premières vignes plantées dans les années 1934)  – 7.80€
Nez légèrement réducteur (a carafer 2 heures avant dégustation), un peu plus typé et charpenté en bouche sans pour autant avoir une grosse structure.
Accord met/vin: Belle Géline de Tourraine ou sur une viande blanche, petits légumes du jardin et lardons

Bourgueil Chevalerie 2007
( vieilles vignes avec une moyenne d’âge de 40 ans) – 12.50€
Nez marqué par la réduction, un poil plus sur le fruit que les 2 Bourgueil précédents. « on monte en puissance avec la terre« … Ah bon… d’accord… A revoir, je suis passé à côté.
Accord met/vin: un civet d’goret (porc mariné au vin rouge)

Bourgueil Busardières 2007
(terroir argilo-calcaire, vieilles vignes avec une moyenne d’âge de 55 ans) – 14.50€
Nez plus opulent, tanins fins et élégants, vin beaucoup plus structuré, notes de grenadine, de fruits rouges, grande longueur; voila le premier Bourgueil de la série à vraiment s’exprimer. J’aime.

Bon, pour être franc et compte tenu du millésime difficile, les 2007 vont être des vins à boire rapidement entre copains, sauf la cuvée Busardières qui mérite vraiment d’attendre en cave.

Bourgueil Bretêche 2006
(remplacée par la cuvée Peu Muleau… il me semble)  – 6.50€
Tanins plus rustiques, légèrement accrocheurs en finale, bouche crayeuse, sur le fruit, mieux que Peu Muleau 2007
Accord met/vin: Pintade rôtie aux champignons

Bourgueil Chevalerie 2006 – 15.50€
Nez sur la cerise, notes florales (iris) très présentes, notes de poivre gris, vin dense et ample en bouche, notes de fruits noirs, tanins élégants. Bien

Bourgueil Busardières 2006 – 17€
Nez beaucoup plus complexe que les cuvées précédentes de 2006, notes de sous-bois, d’humus, de fruits cuits (pruneau notamment), belle structure, enfin un Bourgueil vraiment charpenté, tannique, avec des notes minérales dans la série 2006.

Bourgueil Vin de Garde 2005 – 22€
Nez très réduit, ce vin a besoin de carafe à coup sûr ! belle structure, beaucoup de fruits mais semble vraiment sur la retenue à l’heure actuelle. Enfin, 22€, je m’interroge vraiment pour savoir si ce prix est bien raisonnable…
Accord met/vin: une blanquette de bique (agneau de Touraine)

Bourgueil Chevalerie 2001 – 7€
Notes de tabac, de poussière, d’écurie, de girofle, notes animales… La bouche est à l’identique, très évoluée…
Bon, c’est pas bien mon truc là…
Accord met/vin: Huitres à la Tourangelle (avec de la graisse de rillettes et des échalotes… si si ca existe bien !)

Bourgueil Bretêche 1996 – 8.30€
On commence vraiment à attaquer les vieux millésimes avec cette bouteille qui, paradoxalement, est beaucoup moins évoluée que le Chevalerie 2001 précédent. Notes marquées de  fruits noirs, cassis et mûre notamment, notes de fougère, de sous bois, de craie. Belle trame acide en bouche, c’est long, c’est bon, ce vin ne fait vraiment pas son âge et reste une vraie friandise; perso, j’achète, j’ai acheté et je rachèterai. rapport qualité/prix: Excellent.
Accord met/vin: testé ce jour sur un risotto aux champignons… superbe !

Bourgueil Chevalerie 1995 – 10.75€
Nez identique au Bretêche 1996 mais plus concentré, plus cuit, plus confituré en somme. bouche dominée par le cassis, la mûre et la réglisse. Belle longueur. Rapport qualité/prix: très bon.

Bourgueil Cassiopée 2009 – sur fût
Après le 1995, le choc est grand: cette cuvée est une vraie soupe de fraises, c’est gras, c’est beurré, la malo est très marquée, beaux arômes fermentaires. A revoir en bouteille mais ca devrait faire un vin vraiment friand et sympa !

Attendez, ce n’est pas fini !!! j’ai trouvé ca au fond de ma cave !!!


bourgueil_domaine_chevalerie bourgueil_chevalerie_1982 bourgueil_chevalerie_vieux_millesimes

Bourgueil Galichets 1982 – épuisé
Vin assez souple, facile, flatteur, un peu dans la lignée des 2007: notes de mûre, de fraise, de réglisse. Vin léger mais pas fluet, sur le fruit, tanins fins… Grande longueur !
Accord met/vin: Voilà un Bourgueil de 28 ans qui accompagnera à merveille un bout de pâté pour un picnic dans le jardin !

Bourgueil Galichets 1983 – épuisé
Voila le dernier vin de la verticale. Comment ça ? déja le 14ème vin ? et c’est fini ? on est vraiment reçu n’importe comment chez les Caslot 😉
Vin complètement différent du 1982 avec des notes tertiaires de sous-bois, des notes de tabac et une bouche marquée par des notes de fleurs bleues.
Accord met/vin: Un pâté de chevreuil sur une table de picnic mondain, verres en cristal et argenterie de rigueur !

logo_domaine_chevalerieAprès 2 heures de dégustation, nous sommes remontés à la lumière pour acheter quelques flacons. Pour ma part, c’est Busardières 2007 et Bretêche 1996 qui m’ont le plus enthousiasmé. Les vins du domaine sont tous cependant de haute qualité et la visite vaut vraiment le détour; une telle verticale met vraiment en évidence l’importance du millésime, comme par exemple les Galichets 1982 et 1983 qui ont deux styles diamétralement opposés et provenant pourtant du même terroir… Bon, encore une fois, ces vins ont été dégustés très frais et ce sont mes impressions du moment 😉

Merci à Pierre Caslot pour sa gentillesse et sa facilité à ouvrir de vieux millésimes et moultes bouteilles… (et c’est loin d’être le cas partout…)
Schuss


pierre_caslot_domaine_chevaleriePierre Caslot – Domaine de la Chevalerie – Bourgueil

Pour finir, je vous ai scanné les tarifs des vins à la vente au domaine (Mars 2010). Ils sont présents dans la galerie ci-dessous.
Plus d’information sur les terroirs de Bourgueil ? consultez le N° 540 du mois d’Avril de la RVF qui consacre une expertise terroir « Bourgueil »: Variations autour du Cabernet (franc) – pages 90 et suivantes.

Domaine de la Chevalerie
7-14, rue de Peu Muleau
37140 RESTIGNÉ – FRANCE

Tél. : 02 47 97 46 32
Fax : 02 47 97 45 87

Email : chevalerie@caslot.fr

Publicités