La Bégude Bandol rosé 2007

La Bégude Bandol rosé 2007

Qui a dit que le rosé ne se conservait pas en cave et se buvait uniquement sous la tonnelle, l’été, accompagné de tapas et autres salade concombre/feta/tomates?
Ce Bandol 2007 se boit aujourd’hui très bien et doit être considéré comme un vrai rosé de gastronomie et non comme un vulgaire rince ouche servi à 5°…

> Robe corail ambré; nez expressif mêlant notes de fruits rouges, de fraise spécialement, des notes épicées, réglisse et des notes d’orange confite tout à fait alléchantes. Le vin est gras, extrêmement gras pour un rosé, petites notes acidulées, beaucoup de fruit et un volume assez bluffant pour tout dire. beaux amers et une finale acidulée parachèvent le tableau.
A boire pas trop frais. j’aime.
Accord met vin: une bouillabaisse.
Autour d’une quinzaine d’euros de mémoire.

 

Publicités