Les Gouts Uniques 2012 – nantes – Diners au chateau des ducs – VAN

Les Gouts Uniques 2012 – Nantes
Diner au château des ducs – organisation « Le Voyage à Nantes » (VAN)

Le chef étoilé Alain Plassard s’était déplacé le vendredi soir en personne et commandait une tripotée de grands chefs, locaux ou non, et c’était évidemment complet (1000 personnes, excusez du peu). J’avais pour ma part réservé une place à la tablée unique le samedi soir pour une question de timing. Pas plus mal car j’ai vu pas mal de monde que je connaissais sur place. La soirée était dirigée de main de maître par Eric Guerin (La mare aux oiseaux) qui, avec sa bonhomie habituelle, à donné le ton à toute la brigade. Des chefs locaux comme Ludovic (Lulu Rouget) et Nicolas (L’UNI) côtoyaient dans la bonne humeur (le 1er maitre mot de la soirée) des chefs belges « détonnants », ne serait-ce que l’originalité des mets proposés. Jugez plutôt: un Morbier végétal et une végétation belge étaient au programme entre une aubergine shitaké/agneau de Jérome Bigot et un dos de lieu jaune/cannelloni betterave-pommes-radis-chou rouge et bouillon végétal. beaucoup de végétal evidemment mais comme c’était le thème de la soirée, cela tombait plutôt bien. 8 plats différents ont donc été servis aux convives, libre à eux de partager ou pas leur assiette (mais c’était quand même un peu le but).



Chacun des participants avait apporté une entrée à partager avec ses voisins de tablée: ambiance sympatoche, convivialité de mise et une super ambiance à ma tablée en tout cas. Pour se rincer le gosier, il y avait du Muscadet et un Saumur sur table… mais aussi de très belles bouteilles à la vente sur place: le Muscadet de mon ami Gigi Bonnet Huteau, un Saumur de l’écurie Thierry Germain et un Anjou rouge « L’aiglerie » du Clos de l’Elu: que du bon, que du Bio ou de la Biody. Bon avec mon comparse Jérome, on avait aussi amené quelques munitions qui restaient de l’apéro: Un Bourgogne 2009 de chez Coche Dury et un Savagnin Ratapoil absolument superbe et peu engageant au nez des non initiés (et c’est peu de le dire). A noter que le cidre était vraiment bon lui aussi.

 Superbe soirée, repas soigné, ambiance conviviale et magique au milieu de la cour du Château des Ducs. « Magique », c’est le deuxième mot à retenir de cette soirée tropicale (+ de 25°) qui s’est écoulée doucement, à la lumières des bougies, sous les lampions diffusant un je ne sais quoi d’atmosphère cosy sous le regard bienveillant d’Anne de Bretagne. (Rappelons à toutes fins utiles, Nantes fut la capitale de la Bretagne jusqu’en 1532)
Alors, on recommence quand ? Dans 2 ans…

Bravo à Richard et à toute l’équipe du Voyage à Nantes pour cette organisation sans failles et merci tout simplement de faire vivre Nantes !

Publicités