Ecole de Dégustation Grains Nobles – Paris – granite du domaine de l'ecu

Ecole de Dégustation Grains Nobles – Paris

notre_dame_paris

Me voila parti dans la capitale pour présenter la gamme du domaine de l’Ecu lors d’une soirée dégustation auprès d’amateurs avertis. Grains nobles est en plein 5ème, coincé entre le Boulevard Saint Germain, la Sorbonne, Notre Dame et le quartier latin. Bienvenue rue Boutebrie chez Pascal. Le lieu fait office de salle de dégustation, de bar à vins, de caviste et propose de petits encas pour grignoter sur place autour de bonne bouteilles. Sélection de vins des plus sympa, assez classique, avec en vrac les Chateauneuf du Pape de la maison Tardieu-Laurent, le domaine de l’Oustal Blanc, Le Mas Julien, Pibaron, Puffeney etc. beaucoup de valeurs sûres pour contenter le quidam à la recherche d’une belle bouteille.
On commence par la présentation des vins du domaine, du gros plant à la méthode traditionnelle, puis j’ai proposé une verticale de la cuvée Granite, de 2009 à 1998 qui, je pense, à enthousiasmer les dégustateurs présents. En avant pour la dégustation de la cuvée Granite avec une bonne vingtaine de dégustateurs présents ce soir là… Beaucoup de questons techniques, pointues, grande discussion sur les levures, le So2, les techniques de vinif, les rendements etc. beau public de connaisseurs venus déguster des Muscadet…

grains_nobles_3

grains_nobles_4
Granite 2009
Robe Or blanc. Nez élégant sur des notes minérales prononcées, notes de pierre à fusil, de silex, notes d’agrumes, notes de coquilles d’huitre. L’attaque est nette et droite, la bouche est cristalline et empreinte d’une très grande pureté, belle fraicheur maritime; bouche élancée, grasse et complexe, notes très salines, notes crayeuses, notes d’agrumes. Un vin doté d’une grande allonge avec une persistance iodée. A attendre.

Granite 2008
Robe or blanc, assez pale ; le nez est net et s’ouvre sur des arômes de fleurs de genets, de fruits jaunes et blancs, notes de silex frotté. La bouche est droite, tendue, avec un milieu de bouche bien constitué par une matière serrée, avec une sensation plus structurelle et minérale que fruitée. La finale est étirée, fraîche sur des notes salines et minérales évoquant la silice broyée.

Granite 2007
Pas eu le temps de le commenter celui là mais c’était le vin de la soirée avec le 1998, ou tout du moins le plus à mon gout. Grand vin, d’une belle ampleur, bouche ronde et minérale, d’une extrême précision sur ce millésime pas mal décrié lors de sa sortie. Année difficile avec la plus belle attaque de mildiou des 50 dernières années avec à la clé un petit 30% de la production habituelle… Petits rendements, petit nombre de bouteilles mais pour les personnes qui ont cette cuvée 2007 encave, c’est le moment de vous faire plaisir…. Attendra sans aucun doute encore longtemps dans votre cave mais c’est bien difficile d’y résister.

Granite 2006
Nez sur les fruits exotiques, le coing, le melon (-). Attaque en bouche franche, « straight », matière dense et serrée, bouche très grasse, amers prégnants, notes d’hespéridés, longue finale amandée. Vin encore dans son carcan, à attendre impérativement.

Granite 2005
Robe or plus soutenue, nez très minéral, presque crayeux, notes miellées, notes de coquille d’huitre et d’épices, safran (+). Attaque en bouche large, grosse matière, vin très riche, profond, contrebalancé par une belle trame citronnée (++). Finale marquée par de beaux amers, pamplemousse rose, très salivante. Bouteille en devenir.

Granite 2003
Robe montrant un début d’évolution, or soutenu. Notes minérales (++), notes compotées, notes de fruits du verger très murs, notes de poire, de mirabelle. Bouche compacte, en puissance, très solaire qui conjugue opulence et matière. Un vin tapissant et imposant marqué par le millésime de la canicule : 2003. A boire.

Granite 2000
Robe vieil or ; Registre marqué sur la cire d’antiquaire et le miel de citronnier, trame de fruits exotiques, notes de toffee. La bouche est très grasse, empreinte de notes miellées, équilibre remarquable, le vin reste tendu et minéral. Finale salivante.

Granite 1998 : première année de certification en Biodynamie
Nez enjôleur mêlant notes de badiane (++), de miel, de résineux, de sève de pin. Le vin est dense, gras et pourvu d’une grande fraicheur. Equilibre magistral, notes anisées, hespéridés et minéralité se conjuguent dans ce vin. Faites lui les honneurs d’une terrine de lotte truffée lors de votre prochain repas de Noel.

grains_nobles_1

Voila, nous avons fini la soirée autour d’une cote rotie 2001 de chez Jamet, un Montevetrano 2007 de toute beauté (déja dégusté ici) et un Margaux 1970 du Chateau Bel-air Marquis d’Aligre simplement envoutant avec ses notes de vieux cuir, de havane, ses notes tertiaires subtiles, grande bouteille !… Ont suivi un Fontanasanta blanc de la muerte (commentaire ici) et un Sauternes Cru Barregats 1996… Il était temps d’aller se coucher, le jour ne pointait pas encore le bout de son nez mais la marée chaussée l’a elle pointer le bout de son nez… Et oui les établissements ont des heures de fermeture réglementée…

Merci Pascal de ton accueil et de cette belle soirée. A la revoyure…

grains_nobles_5

grains_nobles_2Grains Nobles organise aussi des « dégustations découverte » de vignobles inconnus…
Hé Hé

Publicités