Domaine Gavoty Clarendon blanc 2008 & Domaine Huet Haut Lieu 2000 Vouvray

Domaine Gavoty Clarendon blanc 2008 & Domaine Huet Haut Lieu 2000 Vouvray

Petite dégustation du weekend pour fêter le retour du soleil…

vin-blanc

Domaine Gavoty – Cotes de Provence – Clarendon blanc 2008 – 18€

Site internet
Déjà rencontré à plusieurs reprises ces dernières années, les vins de Roselyne sont toujours superbes. Ce Clarendon 2008 est la cuvée haut de gamme du domaine en blanc et est issu à 100% du cépage Rolle sur des terroirs argilo-calcaires.
> Le nez est charmeur, mêlant notes anisées (fenouil), notes citronnées et des notes rafraichissantes « vertes » type fougère. L’attaque en bouche est d’une grande volupté, toute en douceur, tout en délicatesse; le milieu de bouche est crémeux (+++), le vin est ample et tapissant, il caresse le palais puis s’étire sur une longue finale ponctuées de notes subtiles d’épices, de fenouil et d’héspéridés.
C’est vraiment la classe ce vin ! On en boit, on en boit, on en boirait des seaux comme dit un vigneron de Saumur que je connais bien 🙂
Un grand vin très à son aise sur des langoustines fraiches. Ce vin devrait se marier parfaitement sur un bar au fenouil confit et agrumes. A attendre sagement en cave.

Passons au deuxième vin de la journée, un vin provenant d’un des grands domaines de Loire sur le millésime 2000. Ce domaine réputé pratique la viticulture biodynamique depuis plus de 10 ans déjà.
Domaine Huet – Le Haut Lieu 2000
Site internet
> Robe limpide or soutenu, nez sur les fruits du verger très mûrs, ambiance pomme et notes miellées, notes de cire, notes oxydatives légères. La bouche est puissante, pure, complexe; l’acidité est tranchante (voire mordante) dés l’attaque en bouche et en finale pour donner un vrai coup de peps à ce vin. Miel, pomme et notes toastées, café, ponctuent la finale.
Un vin qui saura être déroutant je pense pour nombre de personnes.
Carafage Obligatoire; je l’ai personnellement carafé plus de 4 heures. (et je dis ça pour toi mon Greg si tu lis ces lignes)

On est loin du vin d’apéro avec ce Chenin Le Haut lieu. J’ai une petite préférence pour la cuvée Le Mont mais ne boudons pas notre plaisir, ce vin était parfait sur les plats du jour concoctés avec amour par tonton Joseph.
Accord met-vin réussi: un crabe farci, un filet mignon crémé, safran et suprêmes de pamplemousse rose, tombée de jeunes pousses d’épinards.


Publicités