Domaine Bott-Geyl Riesling Grafenreben de Zellenberg 2005

Domaine Bott-Geyl Riesling Grafenreben de Zellenberg 2005

Riesling sur terroir marno-calcaire de Grafenreben sur la commune de Zellenberg; vignes de 20 à 35 ans sur 0,55 ha à 6000 pieds/ha. Le domaine travaille ses vignes en biodynamie, tout est dit, le reste coule de source au niveau des pratiques culturales et des méthodes de vinification…

bott-geyl-riesling

>> Notes pétrolées et minéralité marquée, registre d’agrumes très murs, de fruits exotiques, notes de girofle (??)… plutôt encourageant comme nez qui dégage vraiment une impression de minéralité. En bouche, c’est droit, équilibré, sec (ah ça fait du bien du Riesling de cet acabit); registre similaire au nez avec un acidité bien présente, un vin presque « pointu », citron vert et pamplemousse rose étirent la finale. Franchement, pour même pas 10 euros, c’est vraiment très bon (sauf si vous aimez les Riesling bien mous et bien sucraillons, comme de  bien entendu).
Une belle surprise et un vin qui s’est épanoui sur un carafage d’une heure. Un vin sans complexe, à ouvrir dès maintenant à l’apéro ou, comme ce fut le cas ce soir là, sur une sole meunière (et ça fonctionne très bien).
Merci Jean-Christophe.

Les meilleurs vins de France 2011, domaine classé** :
« Jean-Christophe Bott fait partie de la nouvelle vague de vignerons passionnés. Depuis 1993, il s’investit dans un travail rigoureux au chai comme à la vigne, partisan d’une viticulture en biodynamie. Alors qu’il ne comptait que quatre hectares à sa création en 1953, le domaine en possède aujourd’hui quatorze, répartis sur sept communes. Les vins produits sont amples et suaves, d’une grande richesse très bien maîtrisée, puisque même les vins les plus doux ne souffrent d’aucune lourdeur. Ils possèdent à la fois la puissance et l’allonge de bouche, ces deux qualités qui conduisent à la sensation de plénitude. »

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2011 :
« Désormais converti à la culture biodynamique, le domaine comprend de belles parcelles sur plusieurs grands crus, Furstentum et Schoenenbourg en tête, mais aussi sur les moins médiatisés Mandelberg et Sonnenglanz et désormais sur le Schlossberg. Après la grêle de 2007, les rendements sont faibles en 2008, donnant des pinots gris et gewürztraminers de grande concentration. Les rieslings sont produits sans surmaturité. »

Les meilleurs vins de France 2008 :
« Le domaine atteint sur le millésime 2005 une classe et une finesse qui forcent l’admiration. Les vins sont droits et sans artifice, tous les cépages et les terroirs sont définis avec précision, c’est un vrai bonheur de goûter des vins aussi complets. »

Robert Parker’s Wine Advocate :
« Young Jean-Christophe Bott is passionate about quality and unafraid to make sacrifices on its behalf. He has adopted a biodynamic regimen in the vineyards and is now holding most of his wines 6-24 months in bottle before release. Clarity and cleanliness run through all of these, and it is encouraging to taste so many Riesling that are uncompromisingly dry (although occasionally bitterness or alcohol intrude). Bott feels capable of encouraging dryness and balance in various ways in the vineyard and the cellar without ever intervening in or attempting to re-start sluggish fermentations. By no means all of the wines I tasted displayed strong personalities, but many of them gave reason to believe – as does Bott’s articulate advocacy – that this will be one of the more talked-about Alsace domains of the coming decade. Given the challenges that so many of his fellow-growers recorded with this variety in 2004, his success in bringing Gewurztraminer to subtly-ennobled ripeness in that vintage – while taking advantage of higher than usual acidities – is especially noteworthy. »


Publicités