Muscadet sur Erdre – Juin 2011

Muscadet sur Erdre – Juin 2011

Jeudi 30 Juin, nous étions conviés grâce aux efforts, à l’envie et à la bonne volonté de Denis Chevalier (directeur des bateaux Nantais) à une croisière sur l’Erdre. Pour ceux qui ne savent pas, l’Erdre est un affluent de la Loire et reste aujourd’hui considéré comme l’une des plus belles rivières de France (et ce n’est pas du chauvinisme).

Croisière Muscadet sur Erdre 06 2011-1Les vignerons du soir, fabien (notre vénéré président et grand gourou en rouge)
et Denis Chevalier (notre hôte), juste à côté à droite.

Bref, l’association « Les vignes de Nantes » dont je vous parlerai bientôt, s’attache à fédérer des entreprises emblématiques de Nantes autour de son projet: Mettre en avant les grands vins de Terroir (et les grands vins tout court) produits dans le vignoble Nantais. Cet événement était donc, et je le l’espère de tout cœur, le premier d’une longue série.

Objectif de la soirée: réaliser un accord met-vin d’anthologie entre cuisine gastro et grands vins de la région pour une centaine de convives. Pari gagné… Je tiens à souligner ici la qualité et la fraicheur des produits mis en avant par le chef Jean François Moreau durant cette croisière… Bien des tables pourraient s’en inspirer…

pierre-fredPierre Marie et moi même.. Bon je sais la résolution est mauvaise mais je n’avais
que mon iphone sous le coude…En tout cas, cela reflète bien l’ambiance du groupe et l’ambiance à bord.

Au menu:
– Verrine de mâche et d’écrevisses, écume de crustacé sur un Muscadet « Héritage » 2007 du domaine Bonnet-Huteau. Accord parfait, un vin (bio) aux notes minérales affirmées de toute beauté qui se rapproche assez (en plus complexe) de cette cuvée dégustée l’année dernière. Bravo Jean-Jacques. (à encaver)
– Huitres rôties et Sabayon au Muscadet sur un « Orthogneiss » 2005 du Domaine de l’Ecu, bouche grasse, notes fumées et iodées, fruits secs, bien tendu sur des notes d’amande amère.. bon, que dire, accord sublime. On peut commencer à le boire 🙂
–  Suprême de poulet fermier, morilles, écrasée de pommes de terre et champignons forestiers sur un Muscadet « Excelsior » 2006 du Domaine Luneau Papin, bouche grasse sur les fruits blancs, vin assez vif et d’une grande fraicheur, notes minérales et salines, un vin qui m’a bluffé sur ce plat pourtant pas facile à marier… On peut commencer à le boire… mais pas de précipitations.
– Aumônière de chèvre rôtie et son mesclun sur un Muscadet « Légendaire » 2000 du Domaine des Herbauges. Ce vin, dis donc mon Charles Henri, je l’avais déjà commenté sur ce blog ici; je vous laisse donc lire. Jerome m’a appris ce soir là qu’il avait été, à l’aveugle et par des sommités du monde du vin, déclaré « meilleur vin de garde blanc au monde »… bah mince alors, je savais même pas que ca existait ce truc… N’empêche, j’aurais bien voulu voir la tronche des dégustateurs lorsqu’ils ont enlevé la chaussette masquant la bouteille… respect mon Jérôme.
– Délices de fraises et son crémet Nantais, biscuit Bastogne sur le seul vin qui n’était pas un Muscadet ce soir: un Pinot Gris 2000 du Domaine Poiron Dabin. Bel équilibre pour ce Pinot Gris qui, comme me l’a expliqué Jean-Michel, provient d’une de ses meilleures parcelles sur Château Thébaud. Comme quoi, on est pas obligé de ne faire pousser que du Melon de Bourgogne dans le vignoble Nantais…

IMG_0813Notre bateau du jour

Tout le monde avait l’air content à 23.30, les convives, les organisateurs et les vignerons; ce fût en tout cas une belle soirée qui a, je l’espère, prouvé aux personnes présentes que l’on peut produire autre choses que des vins de comptoir acides et qui donnent mal à la tête dans la région… Faites passer le message 🙂
La prochaine croisière dédiée aux accords met-vin Muscadet devrait avoir lieu en Septembre, contactez les bateaux Nantais.

>> Gare Fluviale, quai de la Motte Rouge à Nantes.
02 40 14 51 14

Publicités