Petnat VS methode traditionnelle

Petnat VS méthode traditionnelle
Pour que tout soit très clair, commençons par un petit rappel technique entre une méthode traditionnelle,un vin pétillant et un vin pétillant naturel.

La méthode traditionnelle ou méthode dite « champenoise » (même si ce terme est exclusivement réservé à la région de Champagne) permet l’élaboration de vins effervescents techniquement élaborés comme des vins de Champagne. Comme un Champagne, cela veut tout simplement dire qu’il y a deux fermentations…
Après fermentation alcoolique, les sucres naturels du vin sont normalement transformés en alcool sous l’effet du travail des levures: le vin est dit « tranquille » ou vin « de base ». Le vin toujours en cuves est alors embouteillé pour la « prise de mousse » qui va s’effectuer grâce à une liqueur de tirage. Les bouteilles sont alors stockées (col en bas à 45°) pour une durée variable d’élevage (avec une rotation des bouteilles à la main tous les jours ou grâce à un roto, électrique ou pas). La seconde fermentation a lieu pendant cette période d’élevage. Ne reste plus alors qu’à éliminer les levures mortes après élevage: cul en haut, tête en bas dans une solution de glycol pendant 5 minutes et voila les levures et dépôts divers emprisonnés dans un glaçon de 3/4 centimètres. Faites sauter la capsule temporaire, faites sauter le bouchon de glace, ajoutez la liqueur d’expédition (si nécessaire, un extra-brut ne nécessitant pas cette liqueur) et faites le complément de vin, bouchonnez et stockez. Le stockage sur lattes peut durer de 6 mois à… 5 ans ou 10 ans… Ce n’est qu’à l’appréciation du vigneron mais généralement, le temps sur lattes joue grandement sur la complexité d’une méthode traditionnelle.
Une photo vaut mieux que de longs discours: au fond, des bouteilles en élevage sur lattes (empilement horizontal) et au 1er plan, des bouteilles en cours de seconde fermentation, le cul en l’air, la tête en bas :-).

roto_methode_traditionnelle
Ne reste plus qu’à faire des 1/4 de tours et des 1/4 de tours tous les jours… jusqu’au jour du dégorgement. Vous pouvez voir sur cette seconde photo que les caisses sont montées sur des rotos qui permettent de faire basculer l’ensemble par 1/4 de tour vers la droite ou la gauche; évidemment, si le vigneron confie l’ensemble de sa production à un sous-traitant (et c’est souvent le cas), les rotos sont mécaniques et commandés par ordinateur avec moultes programmes disponibles pour remettre en suspension les lies… Si vous faites tout à la main et tout à la maison, il faut utiliser ces rotos: simple, efficaces et parfait pour se muscler triceps et biceps !

methode_traditionnelle

Les pétillants (« petnat ») et pétillants naturels « prennent leur mousse » lors de la fermentation (unique) en bouteille grâce à l’action conjuguée des sucres naturels et des levures présentes lors de la mise en bouteille (aucune liqueur de tirage mais un levurage est autorisé lors de la mise); une liqueur d’expédition est ajoutée dans les pétillants naturels avant mise sur le marché. pour être clair, si la fermentation s’arrête en bouteille et que le vigneron est non interventionniste (bio quoi), le résultat dans votre verre est assez médiocre (et je suis sympa).
Nous avons dégusté près d’une quinzaine de bouteilles, voici les 3 qui m’ont marqué ce soir:

Domaine de la taille aux loups – Jacky Blot – Montlouis pétillant naturel – Triple zéro – 14€
jacky Blot est un vigneron emblématique de la Loire, connu et reconnu notamment pour ses cuvées Rémus et Romulus. Ce soir était l’occasion de découvrir son Montlouis pétillant servi dans une bouteille de belle allure avec étiquette en velours, enfin il me semble…
>> Nez sur les fleurs blanches, notes d’agrumes et  notes acidulées de fraise des bois. Bulle très fine avec une effervescence marquée à l’attaque, bouche droite et  minérale, vin très sec, finale saline soutenue par une légère amertume. A l’apéro.

petillant_taille_aux_loups

Domaine Vigneau Chevreau – Vouvray Méthode traditionnelle – 6.50€
Domaine inconnu au bataillon, raison de plus pour gouter.
Nez peu expansif, brioché, notes minérales, registre de fruits exotiques. Attaque suave, bouche civilisée, bulles fines avec un coté résolument gourmand, notes d’ananas et de rhum/raisins sur la finale. Super simple, friand, facile d’accès, un vin de plaisir à seulement 6.50€, une caisse Jean Marc !
Agriculture biologique.

vouvray_vigneau_chevreau

Domaine Huet – Vouvray pétillant « brut » 2005 – 14.20€
Faut il présenter le domaine Huet ? Star du val de Loire, l’ensemble de la production est d’une qualité exemplaire, et je pèse mes mots. j’avais d’ailleurs été scotché en décembre dernier lors de la dégustation de son Vouvray le haut lieu – 1ère trie 1989.
Pétillant millésimé:
>> Nez sur des notes de pain grillé, notes miléllées, notes de pomme verte, notes minérales. La bouche est vibrante, très tendue, d’un bel équilibre, la bulle est fine… une certaine idée de l’élégance.

C’est bon et on en redemande !
A noter que la liqueur de tirage est à rpiori issue du Mont Première trie 2002, on a vu pire…

vouvray_huet_petillant

Voila, par gratitude, je vous passe les autres dégustations avec des bouteilles de pétillants qui n’ont pas fermentés ou des bouteilles qui ne m’ont donné aucun plaisir… Sachez toutefois que ces vins sont une très bonne alternative aux vins de Champagne et qu’il vaut mieux servir à vos convives un superbe Vouvray pétillant qu’un mauvais Champagne à 14€…

Publicités