Restaurant bar à vins Les Fines Gueules Paris 1er arrondissement

Restaurant bar à vins Les Fines Gueules
Site internet

Sorti assez tard de la première journée du Grand Tasting 2010, Christophe et moi-même avions comme qui dirait une petite faim et une petite soif… Cracher toute la journée, ca va un moment… Il était grand temps de cracher un peu vers l’intérieur… Le choix s’est porté sur le bar à vins « les Fines Gueules » car il était chaudement recommandé par les organisateurs du Grand Tasting et parce que la description qui était faite de l’endroit ne donnait qu’une envie: s’y rendre au plus vite.

bar_vins_fines_gueules_paris_5

Arnaud a investi cette ancienne tour Renaissance il y a déjà quelques années et l’a transformé en restaurant – bar à vins. Ambiance cosy, mobilier plutôt chic contemporain, comptoir en zinc, deux salles, pierres apparentes, ambiance tour de Babylone avec beaucoup d’anglais et d’italiens lors de notre passage. Le vendredi soir, 1er jour du Grand Tasting, c’était vraiment l’affluence… Prière de réserver votre table sans fautes sous peine de rester sur le trottoir. Arrivé en avance, nous avons joué des coudes pour squatter un coin du bar en zinc et déguster quelques friandises: une assiette de charcuterie top qualité coupée devant nous sur une antique machine Berkl’s 1947 qui trône derrière le bar.
Un excellent Chenin de la Grange aux belles pour se dégourdir les papilles puis nous voila partis, pour accompagner la charcuterie, sur un superbe fleurie 2005 de chez… tiens d’ailleurs, je ne me rappelle plus le producteur… Si tu peux éclairer ma lanterne Arnaud…

antoine_fines_gueules_parisArnaud – patron des « Fines Gueules »

Ah oui, autant vous le dire tout de suite, le patron n’est pas bien fan de la viticulture conventionnelle… Ce que j’aime bien ici, c’est la façon de proposer les vins:
« Vous recherchez quoi mon ami, quel type de vin, parlez m’en.. ».
« Euuuuuh, je voudrais un blanc minéral Môsieur siouplait… »
Réflexion, Antoine se tient le menton, le regard fixe le vide, ca trotte dans sa tête (en tout ca à l’air) et après ce petit temps de pause, le voila parti à toute vitesse s’enquérir de la bouteille choisie. 20 secondes plus tard, 2 verres atterrissent sur le comptoir pour une dégustation à l’aveugle; pas le temps de dire ouf que le voila déjà reparti à ses occupations sans dire un mot mais avec cet air ravi, l’air de dire « goutez moi ca mes ptis gars et savourez, je reviens dans 2/3 minutes ».
Ici, clairement, pas de place aux « buveurs d’étiquettes » si vous voyez ce que je veux dire; on boit les vins que le patron a sélectionné avec passion et pis c’est tout… Si vous voulez boire du Tariquet, prière de changer de crémerie illico presto. On le comprend d’ailleurs tout de suite lorsque l’on jette un coup d’œil aux bouteilles vides qui trônent derrière le bar; des noms évocateurs et qui donnent tout de suite le ton: domaine Trapet, le Soula de Gauby, Château Yvonne, le Jasnières de Jean-Pierre Robinot (L’ange vin), le Morgon de Marcel Lapierre, Le champagne de Salon etc. Que du lourd et du qualitatif ambiance « bio, biodynamie et vin nature ».

P1110580

Comme on avait un peu faim, nous sommes passés à table. L’ambiance est bon enfant, ca parle fort (évitez le rendez-vous en tête  option demande en mariage), les tables sont proches, la verrerie est impeccable (normal pour un bar à vins), bref, c’est pil poil pour passer un bon moment entre ami(e)s. L’ensemble de la carte propose une cuisine simple (mais pas simpliste) et inventive, une cuisine du marché, une cuisine traditionnelle mais avec des produits sélectionnés en provenance de producteurs emblématiques (Bordier, Desnoyers etc.), mention spéciale pour le pain.
Plein de choix sur l’ardoise mais nous avons opté tous les deux pour un carpaccio de veau élevé sous la mère et du parmesan 24 mois d’affinage (14€) suivi d’un tartare de bœuf coupé au couteau avec pommes de terre grenaille et mesclun (17€ de mémoire); tartare pour le moins original car il n’y avait ni ketchup, ni worcestire sauce, ni moutarde mais en lieu et place  de ces habituels condiments une excellente huile d’olive et du  vieux Parmesan… Un tartare à l’italienne qui m’a franchement ravi, ne serait-ce que pour la qualité de la viande limousine.  Moi qui suis un inconditionnel des tartare de Bœuf, je ne peux que vous le recommander.
Le service est sympa, avec le sourire, rapide et sans prise de tête.

bar_a_vins_paris_fines_gueules

Retour au bar pour le digestif, une bande de poulardes américaines nous cassant un tant soit peu les oreilles à l’étage…
Comme on discute le bout de gras depuis un certain temps, Antoine s’en va chercher une belle bouteille dans sa cave (qui ne compte pas moins de 15.000 bouteilles !) et nous remonte un Arbois Pupillin de la maison Pierre Overnoy 2004: robe trouble, très pâle, nez sur les fruits rouges acidulés et les épices, superbe toucher de bouche, matière fluide et onctueuse, un grand vin assurément… à qui nous nous sommes empressés de lui faire sa fête… Excellent +
Moi je dis, un patron qui propose ce genre de vins à ses clients n’est forcément que respectable…

arbois_pupillin_overnoy

Nous avons fini la soirée au bar avec les gai lurons de la société Hecht et Bannier. J’ai déjà commenté leur production ici et ici. Je vous confirme que leurs vins sont bons et qu’ils savent profiter de la vie…

gregory_hechtfrancois_bannier

Grégory Hecht et François Bannier autour d’une belle bouteille de Morgon 2001 de chez Lapierre de toute beauté…

Belle cuisine, grand choix de vins au verre ou en bouteille à des prix plus que raisonnables. Le repas, le café, un ou deux apéros, une planche de charcuterie et une bouteille de vin ?
Comptez autour de 40/50€ par convive. C’est très raisonnable et je ne peux que vous inviter à visiter le bar à vins d’Arnaud: soirée réussie garantie si vous aimez le bon pinard !.

fines_gueles_paris_1

fines gueules bar a vins paris 1er arrondissement

fines_gueules_bar_a_vins_paris

fines_gueules_bar_a_vins_paris_1Après le service…

cave_fines_gueules_paris15.000 bouteilles attendent votre venue…

Les Fines Gueules
43 rue Croix des Petits Champs
75001 Paris
Contact : lesfinesgueules@free.fr

Tél : +33 (1).42.61.35.41
Ouvert 7 jours sur 7
Metro : Ligne 3, arrêt Bourse ou Sentier, ligne 4 arrêt Les Halles

Publicités