Du vin en canette ?

Du vin en canette ? En route pour le VINOCOLA !

barokes_vinBarokes, société fondée en 1996 a mis au point un procédé technique qui n’altère pas le vin et qui permet de le proposer en canette. Ce procédé, protégé sous le brevet « Vinsafe, » permet en effet au vin de garder toute sa fraîcheur et son équilibre (il parait en tout cas). Après avoir vendu des dizaines de millions de canettes de vin depuis sont lancement, la firme Australienne, leader sur ce marché, s’apprête à conquérir la France… MON DIEU !!!
Je trouve personnellement que boire une bière en cannette est déjà à peine supportable, voila maintenant qu’il va falloir boire le vin en canette ?

Barokes propose aujourd’hui en France 5 références : vin rouge (Cabernet, Syrah et Merlot), vin blanc (Chardonnay et Sémillon), vin rosé et 2 vins pétillants (rosé et blanc). Pratique, compacte, sans chi-chi ni précaution, bien packagée avec des lignes aux couleurs contemporaines, la canette de vin s’emporte partout, pour boire sur le pouce. Les canettes Barokes semblent s’adresser à une clientèle urbaine comme une alternative à la bière et visent une clientèle jeune en répondant à leurs nouveaux modes consommation. Pourquoi pas d’ailleurs… car la tranche de consommateurs 18/25 ans délaisse souvent le vin de « papa » pour des alcools forts ou de la bière bon marché.

barokes_vin_cannette

Depuis 2001, les vins proposés par Barokes ont été distingué de nombreuses fois lors de concours américains, asiatiques ou européens mais jamais de France… Tiens donc ?
On notera quand même l’obtention d’une Médaille d’or au Concours International des vins en mars 2009. Cqfd.

En France, ces canettes de vin sont disponibles dans les magasin d’épicerie fine (????) ainsi que chez Monoprix pour la modique somme de 2,90€ la canette et 10€ le pack de 4. (ah, ca me fait mal de parler de vin vendu en pack…)
L’avantage de cette technique de commercialisation est que le vigneron (bien que je doute fort du fait que l’on puisse appeler cela un vin de vigneron) n’a plus besoin de se poser la question: bouchon en liège, en plastique ou capsule à vis ?

J’avoue être franchement réfractaire à ce type de consommation: même un petit vin de pays à 3 euros mérite les honneurs, à minima, d’un verre INAO et d’un minimum de cérémonial. Certains diront que le vin peut se boire sans autres formes de procès, à la va-vite, certes. Je reste néanmoins persuadé qu’un vin n’est pas et ne sera jamais l’égal d’une bière d’Alsace bon marché, d’une limonade ou d’une boisson énergétique (même additionnée de vodka).
Bon, d’un autre côté, je n’ai pas gouté ces breuvages et je ne pense pas être le cœur de cible (et si ca se trouve, c’est bon ?); donc,  si je met la main sur une de ces canettes, je l’achète, je vous fais un commentaire et une proposition d’accord met/vin 🙂

Qu’en penser au final ?
Ces canettes sont un véritable succès hors de nos frontières: Packaging innovant, couleurs ludiques, logo sympa, tout a été mis en œuvre pour attirer le chaland mais personnellement, j’ai vraiment du mal à croire que ces canettes puissent s’imposer durablement sur le marché français… L’avenir dira si le coq gaulois a su résister aux sirènes du vin de masse en boite d’alu.
Tschüß

Publicités