Cuvée Calandray – Ets Thunevin – Cotes du Roussillon Villages 2006

Cuvée Calandray réserve – Ets Thunevin – Côtes du Roussillon Villages 2006 – 6/7€

Voila un vin que j’ai trouvé hier dans un linéaire de la cave de mon ami Edouard. Au premier abord, c’est le petit point violet sur l’étiquette qui a attiré mon oeil.. Mais je connais ce point violet, il y avait le même sur la cuvée Constance en vin de Pays des Cotes Catalanes… Je m’approche et oui, c’est bien le gars Thunevin qui fait cette cuvée. 6€ et des brouettes, bon, prenons une bouteille car je n’ai plus rien à boire dans ma cave 🙂

calandray_thunevin

On ouvre, on déguste direct:
Robe très foncée, nez sur les fruits noirs, la confiture de cerise burlat (+++++) et la mûre (++), sensation de sucrosité, notes d’épices douces, un nez bien typé Grenache très mûr et beaucoup d’alcool… Oh la vache, je regarde la bouteille en quête d’informations.. Ah oui ! Quand même ! 15° mon tintin !
L’attaque en bouche est relativement suave, tout est bien fondu et intégré, confiture de fruits noirs, pruneau, mûre et cerise, épices et un alcool très marqué à partir du milieu de bouche. Finale intense et puissante, un « poil  chaude », sur sur fond de notes de cacao et de cerise burlat.

Un Côtes du Roussillon Villages à réserver définitivement aux amateurs de vins sudistes !
A boire dés maintenant, pas grand chose à gagner à conserver cette bouteille, l’équilibre acidité/fraicheur/alcool étant vraiment sur le fil… Vin sans prise de tête sur un barbecue d’été. Perso, je verrais bien une petite côte d’agneau avec ce vin.

Après enquête sur le net, la cuvée « Calandray Réserve » est en fait un vin sélectionné par Jean Luc Thunevin à la cave coopérative de Maury , cave considérée comme “l’une des meilleurs caves coopératives du sud de la France”, selon Robert Parker. Ce vin est issu de très vieilles vignes, entre 50 et 100 ans, situées autour de Maury sur 10 hectares et sur 2 sols typiques de cette région : de l’argilocalcaire et du schiste noir.
>> Assemblage de Genache et de Syrah.
Bon sérieusement, la Syrah est littéralement assommée par le Grenache, je ne connais pas exactement le % de chaque cépage mais c’est vraiment typé Grenache TRÈS mûr.
Je confirme donc: vin de négoce correct mais très clairement en dessous de la production Thunevin-Calvet, pour ne parler que de celle de la région du Roussillon.
Tschüß

Publicités