Domaine des Tours – vin de pays de Vaucluse 2006

Domaine des Tours – vin de pays de Vaucluse rouge 2006 – autour de 10€
Site internet

Le Château des Tours est situé sur la commune de Sarrians dans le Vaucluse et compte 15 ha en appellation Vacqueyras et 22ha en appellation Côtes du Rhône et Vin de Pays de Vaucluse.
Cette propriété appartient à la famille Reynaud, propriétaire entre autres de l’inégalable Châteauneuf du Pape Rayas. J’adore Rayas alors j’ai décidé de tester cet été les vins de ce château que je ne connaissais pas, dur dur les devoirs de vacances… ; suivront donc sous peu les commentaires  sur le vin de pays de Vaucluse blanc 2006 (12.65€) et sur le côtes du Rhône (19.90€). Globalement, tous ces vins étant en provenance directe du caviste, les prix de la gamme sont assez élevés mais une vinification made in Emmanuel Reynaud, ca se paie, enfin j’espère, passez donc à la dégustation.

chateau_des_tours_vaucluse

Dégustation:
Le Vin de Pays de Vaucluse rouge du Domaine des Tours est composé d’un assemblage de Grenache, de Counoise, de Cinsault, de Syrah, de Merlot et Dious. La première chose qui frappe, c’est la robe très claire (par rapport aux vins de la région) et légèrement trouble qui rappelle instantanément la patte d’Emmanuel Reynaud; mettez 10 verres sur une table, versez 10 Châteauneuf du Pape de renom dont un Rayas et vous comprendrez ce que je veux dire: une robe inimitable et qui dénote au milieu des autres références de l’appellation.
Le nez présente de fines notes de cerise légèrement kirschée, des notes d’épices, d’eucalyptus (-) et de réglisse, de fruits rouges et des notes de fleurs (lavande ?). Attaque sur le fruit, gourmande, beaucoup de soyeux dans la matière, bouche ronde et tanins fondus (bouche langoureuse ai je noté, suis pas sûr que cela veuille dire quelque chose mais l’inspiration du moment…), notes de fruits rouges et noirs, pruneau (++) et cerise,  à nouveau cette note de fleur (lavande ? ou une note de fleur méridionale, je ne sais pas bien mais un truc « ambiance garrigue »), longue finale sur les fruits kirschés.
Finesse et volupté, vin de plaisir, grande buvabilité, voila ce que m’évoque ce vin de pays. On est certes loin de la complexité et de la finesse d’un Rayas mais c’est franchement diaboliquement bon pour le prix et un bon moyen de découvrir les vins d’Emmanuel Reynaud à moindre cout.
Prochaine dégustation: le vin de pays de Vaucluse blanc 2006 suivi du Côtes du Rhône.

Excellent ++
Rapport qualité/prix sublime
Carafage obligatoire 2/3 heures
N°1 sans conteste des vins bus cette année dans cette gamme de prix.

Publicités