tarte d'été: la tarte Provencale

Recette de Tarte d’été provençale Pour 4 personnes:

temps de réalisation: 15 minutes
temps de cuisson: 40 minutes

tarte_salee_ete

Ingrédients:
+ 1 pâte feuilletée Pur Beurre
+ 1 grosse courgette bio
+ 1 grosse aubergine bio
+ Un poivron rouge
+ 1 cas de sucre roux
+ 1 cac de vinaigre balsamique
+ 2 œufs
+ 150 grammes de lardons fumés type allumette
+ 15cl de crème fraîche
+ 15cl de lait
+ 50 grammes de Parmesan
+ sel, poivre
+ 3/4 branches de thym frais
+ Herbes de Provence

Lavez et coupez votre courgette et votre aubergine en rondelles épaisses et faites les revenir dans une poêle séparément avec de l’huile d’olive et du beurre demi-sel, salez, poivrez, parsemez de thym frais. Laissez dorer vos légumes à feu vif pendant 6/7 minutes., réservez en disposant vos rondelles à plat sur un sopalin.
Débitez votre poivron rouge en lanières, faites le revenir dans une poêle avec de l’huile, laissez dorer, saupoudrez de sucre roux, laissez caraméliser, déglacez avec un trait de vinaigre balsamique, réservez.
Piquez votre pâte feuilletée avec une fourchette puis disposez sur votre fond de tarte vos lardons, préalablement revenus dans une poêle.
Battez les 2 œufs avec  en incorporant le lait, la crème fraiche et le parmesan. salez et poivrez. versez sur le fond de tarte. Disposez les rondelles de courgette, d’aubergine et de poivron en alternance, parsemez de thym frais et d’herbes de Provence, enfournez. (four préchauffé à 180°C)
Laissez cuire 40 bonnes minutes, ajustez à +/- 5 minutes en fonction de votre four.
Dégustez cette tarte accompagnée d’une salade de jeunes pousses d’épinards.

Avec quel vin boire avec cette tarte d’été provençale ?

costieres_nimes

J’avais sous la main cette bouteille de Costières de Nîmes 2008 – François Arnaud, reste des festivités du weekend chez un ami; R & D Vins, jeune maison de négoce commercialise ce vin pour un prix compris entre 3 et 5€.
Sur le millésime 2008, ce Costières de Nîmes n’est pas très dense, plus sur le registre de la fraicheur que de la puissance, fruits noirs mûrs mais pas confiturés, note de garrigue et notamment de thym, corps en demi puissance, matière presque absente pour un Costières de Nîmes, l’effet millésime ou l’effet négoce ? L’effet millésime je pense, enfin j’espère…
En tout cas, on est bien loin des locomotives de l’appellation. Pas le vin du siècle, loin de là,  mais pour ce prix, on obtient un vin facile à boire, pas déplaisant, simple et sans autre ambition que de vous désaltérer le fond du gosier.

Accord met/vin:
L’accord est plutôt réussi avec la tarte , à plat simple, vin simple.
Si vous désirez rester sur un Costières de Nîmes mais avec un poil plus de puissance et d’ambition, optez pour le château Mourgues du Grès cuvée « Terre de feu »  (8/9€)
En tout cas, privilégiez la complémentarité avec le thym et les légumes du soleil pour réussir votre accord:  associez votre tarte avec un vin du Rhône sud, un Rasteau du domaine des Escaravailles par exemple ou pourquoi pas un rosé de Provence, cuvée Alycastre du domaine de la Courtade (8.50€).

Publicités