Musset Roullier – les neuf vingt – Anjou rouge 2008

Musset Roullier – les neuf vingt – Anjou rouge
Vin en provenance de la cave Jules Verne à Nantes – catégorie « vin de copains » – 5 à 7€

Le vignoble Musset Roullier est installé en plein cœur de l’appellation Coteaux de la Loire. Issu de la réunion de deux Domaines (vignobles de Gilles Musset et Serge Roullier) en Septembre 94, il comprend 33 Ha avec un encépagement réparti comme suit: Cabernet Franc: 15 ha, Cabernet Sauvignon: 2,5 ha, Chenin: 10,5 ha, Gamay: 3 ha, Grolleau: 1 ha et Chardonnay: 1 ha. Le terroir revêt différentes facettes avec beaucoup de schistes , des calcaires bleus (pierre à chaux), des faluns (roches sédimentaires contenant des fossiles) et des grès.

anjou_musset_roullier

Beau nez sur les fruits noirs bien mûrs limite confiturés, cassis, mûre, grenadine (-), notes légèrement fumées. Attaque souple, bouche peu tannique mais relativement puissante à nouveau sur les fruits noirs, sensation de fruits bien mûrs, pas une seule touche de verdeur ou de notes de poivron dérangeante, rien, nada pour un millésime 2008 compliqué, bravo… C’est bien fait, ca glisse tout seul, une touche d’acidité est la bienvenue en finale; beau Cabernet Franc, surtout dans cette gamme de prix ou la production rime souvent avec médiocrité.

Vrai vin de cochonnailles qui n’a d’autres prétentions que d’être un vrai vin de plaisir pour un apéro décontracte et sans prise de tête !
Accord met/vin: Si vous insistez, vous pourrez marier cet Anjou rouge sur une viande blanche ou une volaille/frites, une bavette d’aloyau (pas de Flanchet hein…) ou pourquoi pas un poisson cuisiné avec une sauce au vin rouge.

Publicités