Quel vin boire avec le foie gras ?

Quel vin boire avec le foie gras ?

foie_gras_vin

Voila quelle était la question de la soirée organisée autour d’un beau foie gras et de quelques vins dégustés à l’aveugle. Je tiens à remercier Jean Louis du site internet vins & indépendance qui a animé cette petite sauterie dans la bonne humeur. Je vous conseille par ailleurs une petite visite sur leur site si vous désirez découvrir quelques beaux vins… Pour être clair, une bonne partie des vins proposés par vins & indépendance sont commentés sur ce présent blog ou le seront bientôt car ils sont au frais dans ma cave 🙂
Vous y trouverez donc en vrac du Tardieu, La Coume del Mas, le roc des Anges, Thierry Germain et ses Saumur, les Mellot, Yves Cuilleron, Domaine Dageneau et Vincent Pinard, Peyre rose,  La Mordorée, Guy Bossard et ses Muscadet,  Hervé Bizeul et son clos des fées, j’en passe et des meilleures: une sélection d’enfer, que de bonnes et belles étiquettes pour ravir vos papilles délicates !

vins_independance_nantesCopyright: Vins & Indépendance

Bref, alors, on boit quoi avec ce sacré foie gras ? la tradition française veux que l’on associe un Sauternes, un Pacherenc, un Coteaux du Layon, un Monbazillac, un vendanges tardives d’Alsace, un Bonnezeau ou tout autre liquoreux d’ailleurs. Certains locaux du sud-ouest vous recommandent l’accord terroir, à savoir un accord foie gras avec un vin bien tannique comme un Madiran (de chez Brumont par exemple: un Montus Prestige ou un Bouscassé Vieilles vignes de 7/8 devrait faire l’affaire), un Cahors (je propose le Clos d’un jour évidemment) ou pourquoi pas un  Pécharmant.
Bien. Mais peut boire un vin blanc sec avec du foie gras ? ou alors un vin rouge ? ou autre chose ?

J’aime personnellement l’accord foie gras/ grand cru de Banuyls Reynal 1995 de la cave de l’abbé Rous testé ici qui était juste….. splendide !
Maintenant, le foie gras étant par définition gras, il est un exhausteur de gout et peut se marier avec nombre de vins français et étrangers. La preuve ? En avant.

Série N°1: 2 vins rouges (à l’aveugle)

Domaine des Lambrays – Morey Saint Denis 2006 – 35.20€
Pinot noir made in Bourgogne
domaine_lambraysDomaine mythique de Bourgogne, ce pinot noir propose un nez très complexe: notes de petits fruits rouges, groseille, cassis, notes de sous bois, notes fumées. Bouche dominée par la groseille à maquereau, belle trame acide qui emmène le vin sur une longue finale.Un très beau vin et un accord intéressant ou le foie gras domine les débats; le vin vient lui donné un petit coup de peps et réveiller la belle endormie.

Domaine de L’Edre 2008 – Côtes du Roussillon Villages – 26€
domaine_edreVisité il y a peu, ce domaine a été une des révélations de notre périple dans le Roussillon. Les 2 acolytes qui officient sur ce domaine basé à Vingrau sont de vrais passionnés et font des vins de haute volée à ne manquer sous aucun prétexte. Ce vin est la grande cuvée du domaine, la cuvée d’entrée de gamme s’appelant « carrément rouge » et valant elle aussi vraiment le détour.
Le nez est dense, riche, concentré, sur les fruits noirs, avec une touche de sucrosité, de caramel. L’attaque est souple, la bouche est ample, soyeuse sur les fruits noirs, notes animales, cuir, notes terreuses (+++); c’est un vin puissant avec une belle allonge. Pour être complètement honnête, je le trouve nettement en dessous des 2009 dégustés il y 15 jours mais cela reste une très bonne affaire.
L’accord avec le foie gras ? Somme toute sympathique, le vin apporte une touche d’onctuosité au foie gras mais domine quand même l’accord.

———————————————————————————-

Série N°2: 2 vins blancs (à l’aveugle)

Domaine Pierre Luneau Papin – Muscadet Sèvre et Maine – cuvée Pueri Solis 2005 – 12.90€
muscadet_pueri_solisDomaine on ne peut plus reconnu du vignoble Nantais, cette cuvée est atypique puisque elle est restée 42 mois sur lies. Très beau millésime dans le Muscadet, ce 2005 présente un nez subtil, aérien, distingué sur les fleurs blanches, les fruits exotiques et notamment l’ananas, la pomme cuite, belles notes minérales, superbe et élégant ! La bouche est marquée par des notes très minérales, d’une grande finesse, ca sent la caillasse, longue finale persistante. Superbe
un Muscadet avec du foie gras? Pourquoi pas mais honnêtement, je préfère boire cette cuvée pour ce qu’elle est, seule ou sur un beau crustacé style homard BRETON bien sûr 🙂

Domaine Huet – Vouvray demi-sec – cuvée Le Mont 2007 – 18.80€
domaine_huet_vouvray_le_montDomaine là aussi reconnu de la vallée de la Loire, ce Vouvray à base de Chenin présentait un nez très réduit à l’ouverture avec notes viandées et des notes caillouteuses. Vin un poil monolithique, mené par un équilibre acidité/sucre exemplaire, par de superbes notes minérales et une amertume bienvenue en fin de bouche qui vient encore relevée l’ensemble. Pas le plus expressif des vins de la soirée, un poil jeune ej pense mais d’une grande qualité.
Accord sur le foie gras parfait

Série N°3: 2 autres vins blancs (à l’aveugle)
A la couleur des vins, on sait tout de suite que l’on arrive sur des vins à forte teneur en sucres.

———————————————————————————-

Domaine Cauhapé – Jurancon – Noblesse du temps 2004 – 30.60€
jurancon_cauhapeEncore un domaine de grande envergure ce soir puisque c’est une star incontestée du jurancon qui nous est proposé à la dégustation.
Nez clairement sur les fruits exotiques, l’ananas (+++) et la mangue (++++++), petites notes vertes, touches vanillées imposantes. La bouche est nerveuse malgré le sucre résiduel et l’équilibre est beau. Je ne vais pas être dithyrambique sur ce vin, c’est bien mais cela ne m’a pas plus emballé que ca.
L’accord Jurancon/foie gras fonctionne évidemment très bien mais c’est un grand classique.

Domaine Zind-humbrecht – cuvée « Calcaire 2007 » – pinot gris – 22.40€
calcaire_zind_humbrechtDomaine emblématique de l’Alsace, les rares vins de cette région que j’apprécie proviennent souvent de ce domaine ou l’excellence est le maitre mot au même titre que la culture bio et la biodynamie.
Le nez présente de fortes notes d’acescence qui ne m’ont pas d’ailleurs plus dérangé que ca, des notes mellifères, des notes de badiane, de fruits jaunes, des notes champignonnées (biotrytis ?) et une touche de « grillé » et de vanille. La bouche est juste superbe !!! Beaucoup de sucre mais une acidité de folie qui vient contrebalancer le tout et vous emmène jusqu’au bout de la nuit, notes d’orange et de fruits confits, finale sur des notes de caramel… C’est juste terrific ! y’a pas à tortiller du cul, la bio + la biodynamie + un viticulteur culte = Grand bonheur
Coup de cœur manifeste et assumé sur cette cuvée.

>> Accord foie gras/vin le plus abouti de la soirée pour moi.

Merci Jean Louis pour cette superbe soirée et ces beaux vins.  A bientôt.

Tschüß

Publicités