Résultats du concours de recettes de cuisine 2010"Accord mets et vin de Tavel" du Domaine de la Mordorée

Résultats du concours de recettes de cuisine « Accord mets et vin de Tavel » du Domaine de la Mordorée

finalistes_concours_mordoree

La phase finale a eu lieu au domaine le samedi 24 avril 2010. Nous, les finalistes devions être présents à Tavel pour cuisiner devant un la foule en délire et devant jury de choix.
Jugez plutôt: Fabrice et Christophe Delorme, Gontran Cherrier, Patrick Chazalet, critique gastronomique de renom, Serge Chenet , meilleur ouvrier de France et chef étoilé, et le premier de cuisine de J Laurent (sorry, je ne connais pas son nom).

recette_tavel_mordoree

Était tenu à disposition de chaque finaliste pour réaliser sa recette :

++ Un plan de travail avec prise électrique, évier et eau froide, ainsi qu’une plaque avec 2 feux gaz, un réfrigérateur table top et un four chaleur tournante. L’ensemble état mis à disposition dans la salle d’embouteillage du domaine: propre, efficace, sans chichis mais très à l’aise pour cuisiner. Tous les autres ustensiles et ingrédients devaient être apportés par le finaliste afin de réaliser sa recette avec « son matériel » et dans des conditions similaires à son domicile.
Ah la blague internationale !!!
Bon, embarquer un blender, le cuit-vapeur, les couteaux et autres cul de poule dans le coffre du break, pas de soucis mais pour les aliments, cela a été une autre paire de manches. Il fallait que mes saint Jacques fassent 9.00 de voiture et grosso modo restent fraiches pendant 2 longues journées.
marche_talensac_nantesRendez-vous à Talensac (célèbre marché couvert de Nantes) pour débusquer les dernières saint Jacques d’Erquy de la saison. Voyage ? conservation ? pas de soucis mon bon môssieur, on va vous trouver une solution et hop; le poissonnier s’éclipse et revient avec une boite en polystyrène et du goémon: on met toutes les coquilles à plat, du goémon en dessous et au dessus, on referme avec des élastiques et le tour est joué, direction la glacière ! Pour être franc, aucune coquille n’a baillé et elles étaient encore vivantes arrivées à destination par contre, le goémon, ca commence a sentir bon la rose au bout de 2 jours et à suinter légèrement (c’est normal)… il faut prévoir des sacs étanches sous peine d’inondations malodorantes… Pour ce qui est du noir de Bigorre, ô chance, un des grands traiteurs de la place de Nantes est revendeur de ce jambon rare… inutile d’aller chercher du noir de Bigorre au Super U ou à Carrefour, sur un marché ou sur internet… Tiens d’ailleurs, j’attends toujours ma commande passée il y a 3 semaines à Pierre Matayron accompagné d’un email expliquant l’urgence de la livraison sous 10 jours… no comment… Quand on est pas foutu de répondre à un email et de valider une commande, pas la peine de mettre une boutique en ligne (sans paiement CB en plus…).
Pour le reste des courses, beurre demi sel de chez Baillevaire, pousses d’épinards bio et ciboulette sur le marché, le reste vient de la copé bio (topinambours et cie) – tous les ingrédients ici.
En parlant d’ingrédients, j’ai oublié de vous donner la recette des gressins maison la dernière fois, alors la voilà.

recette de gressins made in Nantes:
– 1 machine à pain (MAP)
– 1 cac de levure de boulanger
– 1 cac de fleur de sel de Guérande
– 15 cl d’olive vierge bio bien fruitée
– 250 g de farine (dont 1 cas de farine de blé noir)
– 140 ml d’eau

Versez dans la MAP et dans cet ordre: eau, huile, farine, levure et sel et roulez jeunesse; ma MAP met 1.30 pour faire la pâte à gressins. Etalez votre pâte en rectangle, munissez vous d’une roulette à pizza, coupez en 2 puis chaque partie en 10 petits tronçons. Versez un peu d’huile sur un plateau, parsemez de sésame, puis roulez et étirez votre pate à la longueur désirée. Attention, la pate a l »air libre durcit très vite, ne perdez donc pas de temps pour rouler vos gressins, il faut que la pate reste bien élastique. Huillez une feuille d’alu posée sur une grille de cuisson et Hop !: le tout à 180°C pendant 12 à 15 minutes selon votre four et votre volonté d’avoir des gressins plus ou moins dorés. Ne reste plus qu’à manger votre vingtaine de gressins… La farine de sarrasin donne un petit coté fruits secs/ noisette très sympa.

Reprenons le fil des événements, après un rapide briefing sous la houlette de Christine, tout le monde s’est rendu à son poste de travail pour débuter la « compétition ».

++ De 14 h à 15 h, nous avons pu laver, couper, peler, râper les légumes et/ou fruits et peser les ingrédients.
concours_mordoree_2010_4concours_mordoree_2010_5concours_mordoree_2010_serge_chenet

—————————————————————————————–

++ De 15 h à 16 h 30 la préparation proprement dite de la recette a débuté

concours_mordoree_2010_1concours_mordoree_2010_2concours_mordoree_2010_3


—————————————————————————————–

P1060312recette_gagnante_concours_mordoree

Pour voir la recette en entier (ingrédients et marche çà suivre), cliquez ici
++ De 16 h 30 à 17 h les membres du jury ont dégusté nos plats et rendu leur verdict

jury_concours_mordoree
Le jury du concours de recettes au grand complet (de gauche à droite)
Gontran Cherrier, fabrice Delorme, Patrick Chazalet, le premier de cuisine de J Laurent
, Serge Chenet et Christophe Delorme.
Christine; notre GO,  juste derrière l’assiette à la main.

Classement des recettes gagnantes
1 –  Variation terre mer
2 –  T-bone aux agrumes
3 –  Worldwide Tavel 2010
4 –  Filet de rouget à la crème d’amandes safranée
5 –  Crevettes à l’ épice

serge_chenetSerge Chenet à droite

Merci à Serge Chenet pour sa simplicité et sa gentillesse, pas toujours évident quand on est MOF et étoilé, j’en connais qui ont la grosse tête pour moins que ça… Un dîner dans son restaurant fait partie de la dotation du vainqueur… Super !!! voilà l’occasion de gouter sa cuisine et de faire un article sur son restaurant, à l’automne je pense.

Merci à Patrick Chazalet pour sa bonhommie, ses conseils, ses encouragements pendant l’épreuve et son astuce de cuisson des Saint Jacques sur pancetta… Je vous fais ca, promis, dés que j’ai 2 secondes.

Merci de tout cœur à Christine, la G.O régionale, qui a su répondre a toutes mes interrogations et qui est d’une attention et d’une gentillesse extrême. Elle possède des chambres d’hôtes de charme, donne des cours de cuisine et sa charmante maison avec piscine et vue panoramique devrait réjouir même les plus exigeants d’entre vous: Les jardins de Bacchus.
Pas de chance pour nous, Christine était complète ce weekend du 24, elle nous a donc conseillé une autre maison d’hôte de charme… La Dame de thé, petit article à suivre dans quelques jours tellement Monique, l’occupante des lieux, nous a bien reçu…

Bon je vais arrêter car j’ai l’impression d’être à la cérémonie des Césars à remercier tout le monde.. L’ambiance était en tout cas bien sympa, pas de prise de tête entre les finalistes et c’est bien l’essentiel…

finalistes_concours_mordoreePhoto avec Jean Pierre alias Mister T-Bone arrivé second.
Tiens mon verre est vide, il est temps d’y aller…

Tschüß

Publicités