Sangue d'Oro 2005 – le vin de Carole Bouquet

Sangue d’Oro 2005 – le vin de Carole Bouquet – 50 cl – de 40€ à 59 € selon le lieu d’approvisionnement
Site internet

pantelleria_sicile

Ce vin est produit dans la pure tradition des vins passerillés méditerranéens. Carole Bouquet a acheté ce domaine viticole il y a quelques années sur l’ile de Pantelleria; cette île est  située au sud de la Sicile et en face du cap Bon Tunisien… Un endroit de rêve connu de tous les « voileux ».

sangue_oro_2005Le sol du vignoble de Carole Bouquet est un sol de qualité composé de 70% de terre volcanique pierreuse et de 30% d’argile et de limons. Le Moscato di Pantelleria, à la base de ce Sangue d’Oro, est produit à partir du cépage « Muscat d’Alexandrie » ou « Zibbido » (nom local signifiant « raisin à sécher »).
Les vignes poussent à différentes altitudes sur un vignoble « en terrasses »; les vignes sont entourées de petits mûrs en pierres pour les protéger du vent qui souffle plus de 300 jours par an. Le terroir de Carole Bouquet est situé à 500 mètres d’altitude. Le paysage est fait de petites terrasses où il est impossible de faire passer un animal de trait ou un motoculteur, encore moins un tracteur. Tout doit donc se faire manuellement. Une fois  les raisins triés, ils sont posés sur le sol pour suivre un processus de séchage naturel par le soleil. Cette opération est également appelée « passerillage ». Élevage en futs pendant 24 mois puis 1 an supplémentaire en bouteille

sangue_d_oro_2005Sangue d’Oro 2005:
La robe du vin est ambrée, soutenue, les larmes sont nombreuses. Nez d’emblée très agréable, notes de mandarine et de fleur d’oranger (+++), de fruits confits, de pêche, d’abricot sec, de cire d’abeille (-), de datte  (++) et de figue séchée (+++++); le nez est vraiment opulent et on se doute rien qu’au nez que la matière va être au rendez-vous.
« Vin sensuel »… C’est ma première pensée en portant ce vin en bouche; l’attaque est doucereuse et la matière très dense, le palais est littéralement nappé par ce breuvage. Notes de fruits confits et rôtis, c’est concentré, beaucoup de sucre contrebalancé par une très belle trame acide qui équilibre à merveille ce vin; à aucun moment, ce Sangue d’Oro 2005 ne se montre pataud; je dirais même qu’il fait montre d’une grande digestibilité et d’une belle fraicheur… Le verre se vide et se vide et se vide… Diantre, il est déjà vide 🙂
Si j’avais un seul reproche à faire, c’est peut être une finale un poil courte compte tenu de ce qui a précédé en bouche.

Rapport qualité/prix: Correct, ce n’est pas donné mais c’est un vin original à découvrir… je dirais que c’est vin d’esthète qui mérite la découverte.

Accord met/vin: ce jour, une tarte au fraises, pâte à l’amande, crème pâtissière… PARFAIT
Ce Sangue d’Oro 2005 se mariera à merveille avec des gâteaux type « financiers », avec une tarte au citron, avec une entrée mariant un fromage « bleu » et pourquoi pas sur un pigeon au foie gras…

ma note ? Honnêtement, les vins de stars sont si généralement piteux que c’est vraiment une belle surprise; faire un tel vin (et le vendre) est un véritable sacerdoce en ce moment et rien que pour ca, un grand Bravo ! Allez, il me reste 2 bouteilles de ce millésime pour transformer de futurs amis en aficionados.
Très bien

sangue_oro_bouquet_sicile_2005

Un vin liquoreux de grande classe.
« Soumis à un climat aride et à un sol volcanique loin de toute fertilité, c’est bien dans ce contexte que le raisin de Zibbibo, variété du Muscat D’Alexandrie tire ses lettres de Noblesse et cela depuis l’antiquité. Ce que j’apprécie avant tout, c’est la formidable complexité aromatique du Moscato Passito Pantelleria et sa capacité à révéler une bouche concentrée et suave sans jamais tomber dans l’excès douceur. Cette notion d’équilibre entre sucre acidité et alcool si importante dans l’harmonie des vins liquoreux est un des grands atouts qu’offre les passito di Pantelleria. Carole Bouquet signe en 2007 une cuvée précise et délicate qui montre un tournant dans les vins du domaine. Confit à souhait sur des notes de bergamote, quinquina et d’abricot sec, il est surtout doté d’une bouche limpide, suave et digeste. La parfaite gestion de la douceur et la belle allonge de bouche lui donnent une persistance incroyable.«  Olivier POUSSIER, Meilleur Sommelier du Monde en 2000.

Publicités