Mots clés Google – les joies du referencement

Les drôleries du référencement Google ou  la joie de lire ses statistiques de visites.

googleMerci à tous  de venir lire mes bêtises régulièrement, vous êtes de plus en plus nombreux.. merci.
Je ne sais pas si vous connaissez bien le principe du référencement sur Internet alors je vais vous brosser un tableau vite fait: lorsque que vous faites un blog ou un site internet, vous vous devez de vous faire référencer dans les moteurs de recherche et notamment sur Google qui représente plus de 80% du trafic francophone. Et oui, il faut le savoir,  un blog sans référencement, c’est un peu comme une charcuterie sans porte d’entrée: impossible de vendre ses excellents saucissons à l’ail maison.
Vous incluez donc votre page des « mots clés » (blog,vin,dégustation,amateur de vin etc.), un titre de page qui se doit d’être en corrélation avec le contenu de votre page, une description de page pour pouvoir apparaitre dans les pages de résultat Google. Viennent s’inclure ensuite ce que l’on appelle des « Métas tags » qui sont toute une série d’instructions et d’informations à l’usage des robots d’indexation des moteurs de recherche: Langue du site, fréquence de visite souhaitée pour les robots, date de création de la page, de modification, nature du contenu etc.

statistiques_visiteL’ensemble des pages de mon blog est donc optimisé sur ce principe qui permet d’être référencé efficacement et donc d’être lu… Là ou cela commence à devenir drôle, c’est que les robots indexent des suites de mots, des expressions et  les commentaires laissés sur le blog, ce qui est plutôt bien: les expressions  » amateur de vin », « dégustation de vin allemand », « Bad boy de Thunevin » etc. sont donc prises en compte et référencées, ce qui génère à juste titre des visites sur mon blog puisque les article existent réellement..

rolofaca-1J’ai par exemple pas mal de visites sur le terme « Rolofaca » suite à un article sur l’enherbement des vignes; je n’ai jamais parlé de Rolofaca et pour être complètement honnête, je n’avais qu’une vague idée de ce pouvait être un Rolofaca avant que  Jocelyn ne poste un commentaire parlant de cet ustensile d’origine brésilienne… Pan, 2 mois passent…  Ce mot étant assez peu usité, mon blog se retrouve bien placé sur Google et me voila d’un seul coup devenu le dieu du Rolofaca… Les internautes interrogent Google, visionnent les résultats et arrivent sur mon blog, vous suivez ?
Pour info, le Rolofaca est rouleau lourd muni de barres saillantes et étroites permettant de plaquer le couvert végétal d’interrang au sol pour maîtriser l’enherbement des vignes.

algorithme_googleDes algorithmes Google  très puissants font aussi des combinaisons de mots provenant d’articles distincts de mon blog donnant des résultats plus que bizarres par moment:
– 1 mot provenant d’un titre de page A
– 1 mot provenant d’un commentaire de l’article B
– 1 autre mot provenant du texte présent dans la page C.
– > mot A + mot B + mot C = résultat de recherche

Le mois dernier, des visites ont été générées sur le blog à partir des expressions exotiques suivantes:
– « comment commercialise-t-on le beurre en grande surface? »
Je n’en sais fichtre rien, en plaquette je suppose ? ce n’est pas la bonne réponse ?; je n’ai jamais parlé de beurre mais l’expression « comment peut on commercialiser » + « grande surface » sont présents sur le blog (il manque juste « un vin aussi mauvais ») 🙂
– « crachoir dégustation »
Je ne trouvais pas de crachoir lors du grand Tasting 2009… j’en ai parlé dans un article et depuis tout le monde vient me voir pour trouver un crachoir; perso, j’utilise un vieux seau en métal argenté prévu pour le champagne et cela fait très bien l’affaire.
-« gâteau glacé au chocolat et au fromage blanc« : là je sèche…
-« sol argileux tahiti »
Cela doit provenir d’une recette de poisson à la tahitienne, sinon je ne vois pas.
-« un bon vin est-il dans une belle bouteille ? »
La réponse est NON, pas forcément… et qu’est-ce qu’un bon vin tout d’abord? et pour qui ?
-« foie de veau poêlé » : elle est pas mal celle là… c’était un accord met/vin avec un vin de Côte-Rôtie

Bref, on pourrait multiplier les exemples à l’infini mais je pense que tout le monde a compris.

Voila donc pourquoi, lorsque vous faites une recherche sur le web, vous ne tombez pas forcément sur un site qui vous intéresse alors même que vous avez tapé les bons mots clés dans la combo de recherche.

sumo-combatUne dernière chose: tous les jours que Dieu fait, j’ai des visiteurs du Japon qui me rendent visite; tant mieux, j’adore ce beau pays et sa cuisine ! J’ai donc une question pour vous amis du Japon: Etes vous des français expatriés amateurs de vin ou des amateurs de vin japonais, enfin d’origine japonaise je veux dire ?

Publicités