Bouquet des Garrigues rouge – Clos du caillou – Cotes du Rhône 2005

Bouquet des Garrigues rouge – Clos du caillou – Cotes du Rhône 2005 – 9€
Site internetfiche technique pdf du vin

Bon, je le dis d’emblée comme cela on ne pourra pas me taxer de manquer d’objéctivité: j’adore le domaine du Caillou 🙂
clos_du_caillou_chateauneuf_du_papeTout ce que j’ai pu gouter venant de chez eux m’a ravi et j’en ai des caisses entières dans ma cave…  Ma faveur va à la cuvée les Quartz en cotes du Rhône et bien sûr Châteauneuf du Pape: les millésimes 2005 et 2007 son tout bonnement exceptionnels de concentration, de fraicheur et de longueur avec un jus croquant à souhait.  Le pire, et c’est une histoire vraie, est que lors de notre périple dans le Rhône, nous nous étions promis de ne pas aller au clos du Caillou car tout le monde en avait déjà plein sa cave. Nous avions décidé d’un commun accord de nous rendre au château de Beaucastel mais c’était fermé… on tourne on tourne dans les vignes, on se perd, on fait demi-tour et on se reperd, on écoute Florent Pagny à la radio.. mais c’est quoi cette m…. Change de station bondiou… il fait chaud, il fait 35°C, on tourne on tourne maison est où ? Et là, surgit de nulle part, au croisement de 2 petites routes, se dresse devant nous le panneau « Clos du Caillou »… salle_degustation_clos_du_caillouC’est un signe du destin ? hein ? recherche des regards approbateurs de mes comparses… surement, en avant ! et nous voila parti pour une dégustation au domaine  du millésime 2007. Autant vous dire que tout est bon, ma préférence allant aux  Châteauneuf du Pape les Quartz 2007 (autour de 30€). Quelques caisses plus tard, nous avons repris la route. Un seul bémol s’il devait y en avoir un, la cuvée haut de gamme en Châteauneuf n’est pas disponible à la dégustation; je sais que le nombre de bouteilles est limité mais compte tenu de l’ardoise très conséquente que nous avons laissé au domaine Vacheron, nous avons tous trouvé cela un peu cavalier…

vignes_clos_du_caillou_chateauneuf_du_papeVignes à l’entrée du Domaine du Clos du caillou

carte_acces_clos_du_caillou_chateauneu_du_papeAujourd’hui, c’est la cuvée « d’entrée de gamme » les Garrigues qui va recevoir les honneurs de mon tire-bouchons. J’avais acheté cette cuvée il y a déjà quelques temps mais une garde de 5 ans minimum était conseillée avant dégustation.. on s’en approche, il faut tester une bouteille pour juger de l’évolution.

>> Robe limpide d’un rouge burlat, aucune trace d’évolution. Le nez est élégant et intense, cerise, thym, zan et vanille; La bouche est intense, le vin est puissant et démonstratif sans tomber dans la caricature: fruits rouges (fraise et framboise), confiture de cerise, et une énorme finale sur le zan. Bu à 16/17°, c’était juste franchement bon et pour le prix, encore meilleur… Une bouteille qui en a encore sous la pédale; de là à dire qu’il va encore se bonifier sur quelques années encore, je ne sais pas: d’un autre côté, c’est bon, c’est croquant, pourquoi attendre ?
Bon, c’est moins dense, moins confituré, moins opulent que la cuvée Quartz sur ce même millésime mais ce n’est pas moins bon, c’est presque un autre style plus croquant et frais…

Rapport qualité/prix: Très bien

bouquet_des_garrigues_2005_clos_du_caillou

Bettane & Desseauve, Grand guide des vins de France 2010 :
« Disposant d’installations performantes et adaptées, Sylvie Vacheron s’appuie sur des vignes situées au nord-est de l’appellation, dont une bonne partie donne d’exquis côtes du Rhône… L’ensemble est hautement recommandable. »

Robert Parker’s Wine Advocate : Robert Parker : 88-89/100
« Year after year, this estate continues to produce some of the finest Chateauneuf du Papes and Cotes du Rhones. Widow Sylvie Vacheron has done an excellent job carrying on the legacy of her husband, Jean-Denis Vacheron, who was killed in an automobile accident several years ago. Both vintages of Chateauneuf du Pape are performing brilliantly, with the 2006s showing even better from bottle than they did from barrel, and the 2007s are as stunning as one might expect in this historical vintage in the southern Rhone. To reiterate, the 2006s have turned out to be even better from bottle than they were last year from barrel — a common occurrence in Chateauneuf du Pape, and always a sign of high quality, natural winemaking. Along with the Coudoulet of Beaucastel, the limited Cotes du Rhone cuvee from Vieille Julienne, Domaine Janasse, and the Cotes du Rhones made by Alain Dugas at La Nerthe, this estate produces the finest Cotes du Rhones of the appellation. »

clos_du_caillou_terroir_galets

Publicités