L'alcool, voila l'ennemi !

124748En France, il ne faut pas boire (même avec parcimonie) car c’est mal, très très mal. Les hygiénistes vous le rabâchent à tour de bras: le vin est un alcool dur, le vin est une drogue,  il faut respecter le Sacro-saint principe de précaution et prôner l’abstinence ou tout du moins règlementer sévèrement sa consommation:
>> Maxime du parfait Français: Point une goutte de vin tu ne boiras si tu désires vivre vieux et en bonne santé !
Je ne saurais trop vous rappeler une publication récente (sous l’égide du ministère de la Santé), d’une superbe brochure présentant le vin comme un facteur de risques dans l’apparition de maladies comme le cancer « dès le premier verre »… Ah merde, je suis presque déjà mort… A l’aide !

vin-interditGrands vins, grands terroirs, grandes bouteilles, vins de copains, vins de soif et petits vins de pays.
La France est « LE » pays du vin par nature mais il est 1) interdit d’en faire la publicité et 2) recommandé de ne pas consommer ce breuvage toxique et addictif.
Quand je pense qu’ils voulaient (le lobby Hygiéniste) nous pondre il n’y a pas si longtemps une loi interdisant tout simplement la publicité du vin sur Internet… J’aurais été obligé d’héberger mon blog aux États-Unis ou dans un état fantoche sous peine de devenir un hors la loi, un élément néfaste nuisible, un contrevenant notoire faisant l’apologie d’une boisson dangereuse.

« Réquisitoire de Monsieur le Porcureur :
Monsieur le Bloggueur, par le biais de vos articles sur Internet, vous faites l’apologie d’une boisson alcoolisée hautement dangereuse; il est strictement interdit en France de promouvoir un tel breuvage sous quelques formes que ce soit. Je vous demande Mr le Président, de condamner cet individu à une peine exemplaire. Accusé, levez-vous: le tribunal vous condamne à boire sur le champ une caisse de 12 bouteilles de Bordeaux Malesan  pour incitation à la beuverie et va vous soumettre à la Question afin que vous puissiez expier vos pêchés vinesques ! »

Bip Bip Bip… Réveil… cauchemar ou Réalité ?
Au train ou les ayatollahs du bien vivre et du bon vivre imposent leurs règles, croyez moi que dans un avenir proche  cette société aseptisée pourrait voir le jour si nous n’y prenons garde…

Heureusement, avant la loi Evin et la vague hygiéniste des années 2000, il existait ce genre de publicité:

DSCF4220Alors, il est pas beau notre alcoolique de service ?

« Le mauvais alcool, voila l’ennemi » annonce cette fière publicité du début du XXème siècle.
A gauche, le « bon » alcool : le vin, la bière, le poiré et le cidre.
A droite, le « mauvais » alcool issu de la pomme de terre, de la betterave et du grain (le saké et la vodka sont donc par essence de mauvais alcools). Cette publicité crie haut et fort que le vin (pris sans excès) n’est pas nocif pour la santé;
La preuve ? le cobaye, après avoir ingéré du vin, est certes complètement bourré mais, il y a un mais… « l’accès d’ébriété est bientôt dissipé et ne laisse aucune trace ». Nous voila donc rassurés, on peut boire du vin sans dégâts majeurs sur sa santé 🙂

Merci donc au Docteur Galtier-Boissière pour sont tableau d’anti-alcoolisme.

On peut boire et bien boire sans trop boire, juste une question d’éducation et de responsabilité… Cette publicité n’était elle pas en son temps instructive ? Moi, je verrai bien cette affiche accrochée dans le fond de la classe de ma fille… Ça ferait surement jaser un ou deux parents…

Allez, juste pour la route, 2 des mes citations favorites:
++ « Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goute des secrets. » – Salvador Dali
++ « Les bons crus font les bonnes cuites. » – Pierre Dac

Publicités