Le bistrot du sommelier – Paris – Philippe Faure-Brac

Visite au Bistrot du Sommelier: Janvier 2010

Restaurant à vins  – Paris

P1040631Bistrot du sommelier: salle du haut

De passage à Paris, une visite s’imposait chez le célèbre sommelier Philippe Faure-Brac, le plus médiatique des sommeliers français. Vous pouvez l’écouter tous les samedis dans l’émission dédiée au vin sur In vino BFM de 10 à 11.00 ou bien lire ses nombreux ouvrages consacrés au vin. comment_gouter_un_vin_philippe_faure_bracPour ma part, son ouvrage « comment goûter un vin » est un des livres qu’il faut avoir lu pour apprivoiser facilement les nombreux cépages et comprendre comment analyser un vin; c’est un livre que j’offre volontiers à mes amis désireux d’en savoir un peu plus sur le monde du vin: c’est simple (mais dense en informations), clair et didactique, illustré… Que demander de plus pour comprendre le vin ? Ce livre de référence est disponible un peu partout sur Internet ou chez votre libraire pour un prix avoisinant les 20€.

Bref, j’aime bien le bonhomme au travers de ses livres et de ses interventions radio; je ne suis pas amoureux, loin de là, mais je reconnais une certaine (pour ne pas dire grande) admiration  pour ce sommelier émérite et je reste pantois devant sa connaissance abyssale du monde du vin. Petit rappel si besoin: Philippe Faure-Brac a été élu meilleur Sommelier du monde en 1992, meilleur Sommelier de France en 1988 et meilleur Jeune Sommelier de France  en 1984 … C’est dingue comme on se sent tout petit d’un coup…

Son restaurant (92 bd Haussmann dans le 8ème arrondissement) a fêté ses 25 ans d’existence il y a peu, une institution quoi…  site internet du bistrot du sommelier. Ce site  a le mérite d’exister mais aurait franchement besoin d’un bon lifting: la moitié des liens ne fonctionne pas, le formulaire de contact renvoie une page 404 et la charte graphique est un peu « datée »… euhhh… cela doit être une déformation professionnelle… échange création de site internet contre stage d’œnologie ? 🙂

Bon, je vous plante le décor: nous sommes accueillis par Gilles, sommelier en chef ce soir, le maitre des lieux étant absent pour le moment. Gilles est très sympa et vous met tout de suite à l’aise, pas de prise de tête, pas de cérémonial ni d’effets de manches pompeux: service propre et efficace, tenue soignée.

P1040632Petit apéritif autour d’un Pommery « Winter time » non millésimé: cuvée composée de pinot meunier et pinot noir, exit le chardonnay; beau train de bulles, notes de foin, de granny smith, de fruits rouges, beaux amers en finale, pas mal du tout.

On choisit un menu surprise « Saveurs Complices » dont le but est simple: plats inconnus, vins inconnus, à nous de deviner… Gilles, le sommelier se fait une joie de vous proposer des vins un peu hors normes juste pour le plaisir de vous entendre raconter des âneries mais bon, c’est le jeu ma pauvre Lucette. 5 vins différents ce soir et 5 âneries (hormis quelques cépages ou régions que j’ai vaguement identifié)

AU MENU SURPRISE CE SOIR:

« Amuse bouche »: Mousse de ceps
bistrot-sommelierAccord met/vin: Damien Delécheneau, Domaine de La Grange Tiphainecuvée Clé de sol
Montlouis-sur-loire AOC.

Chenin très aromatique avec des notes de coing et de poire, très droit en bouche. Bien. Accord splendide avec les ceps, j’étais parti sur un Sauvignon de Nouvelle zélande, jamais je n’aurais pensé à un Chenin compte tenu du côté très aromatique de ce vin; surprenant et bon, le genre de vin que je bois très rarement, d’ailleurs je ne suis même pas sûr d’avoir une seule bouteille de Montlouis sec en cave…

——————————————————————————

Entrée: Timbale de crabe, chou bok choy – citron vert
menu_bistrot_sommelier_1Accord met/vin: Clos Capitoro 2007 – Ajaccio AOC
– Cépage Vermentino.

Notes de bourgeon de cassis, de citron, notes petrolées en bouche, beaux amers. J’étais parti sur un Riesling allemand ou un truc du genre et pan.. un Vermentino. Quand le sommelier m’a annoncé le cépage, je me suis rappelé un vin de ce style que j’avais gouté récemment avec une tête de taureau sur la bouteille.. hum mais c’est bien sûr, le clos Capitoro: 2ème rencontre et toujours pas convaincu  pourtant ce vin est bien noté; je lui préfère nettement les vins de Yves Leccia et d’Antoine Arena. Pas mal mais pas à mon gout. Note de ce vin ici

——————————————————————————

Plat chaud: Magrets de Canette & risotto d’orge – réduction d’orange
bistrot_sommelier_faure_brac_2Accord met/vin: Château d’Arquies – Cahors AOC

La robe n’est pas très soutenue pour un Cahors (pas très noir j’entends); nez sur la mûre, l’orange et les petits fruits noirs. Tanins enrobés, bouche chaude, notes toastées et finale sur le zan. Un vin assez aérien et très plaisant, bien différent des Cahors que je bois d’habitude mais qui s’est marié à merveille avec la canette cuite à point. Je ferai un petit billet bientôt sur le domaine  « le clos d’un jour » (du couple Véronique et Stéphane Azemar), et notamment de leur cuvée « 1 jour sur terre »  qui est une vraie merveille à prix d’amis, mais j’en reparlerais plus tard…

——————————————————————————

Fromage: Comté jeune – confiture de cerises
P1040797Accord met/vin: Domaine du Tix – Cotes du Ventoux AOC
site internet
Vin expressif, notes de noyau et de violette, cerise… humm, ca sent la Syrah cette histoire là… Vin élégant et un poil austère mais qui se mariait très bien avec le comté… fallait oser quand même, je serais parti direct sur un Iroulegy car pour être franc, c’est un mariage osé avec la confiture, mariage réussi mais mariage osé.  Bien.

——————————————————————————

Et pour finir avec une galette des rois maison frangipane/prunes, un vin du château de Vaux (Moselle)- les tendres becs – cuvée Camus – cépage Muscat; un 100% muscat en appellation vin de table car le muscat n’est pas autorisé dans l’AOVDQS Moselle. site internet
Vin délicat, couleur peu soutenue (c’est la première chose que je me suis dit pour un vin de dessert), notes de miel légères, notes épicées, notes de citron, belle tension. Original.

Au dessert, le maitre de cérémonie à laissé sa place au maitre des lieux. Sympathique, cordial et facile d’accès, voila comment je définirai ce sommelier émérite lors de cette brève rencontre… Bon évidemment plein de questions à lui poser, envie de discuter pendant des heures mais 1) il a autre chose à faire je pense à cette heure tardive (00.00) et 2)pas facile de converser avec quelqu’un dont on sait beaucoup de choses alors que pour lui, vous n’êtes qu’un illustre inconnu… c’est peut être ça la célébrité?

faure-bracPhilippe Faure-Brac est à droite…
c’est le môssieur avec la barbe pour ceux qui ne le connaissent pas 🙂

Bilan de la soirée: Les plats étaient inventifs et de très bonne qualité (pour être clair, on a très bien mangé). Pour les vins, ma foi, les accords mets/vins étaient parfaits et j’ai voyagé grâce à des appellations que je connais peu (Muscat et Montlouis). Pas les plus grands vins du monde ni mes vins préférés mais c’était aussi le but recherché: découvrir autre chose… Sinon j’aurais fait comme le sympathique couple de canadiens quinquagénaires de la table d’à côté qui avait commandé un Mas Daumas Gassac 2000 (déjà carafé à leur arrivée, la classe… même si ce sont des habitués) et qui avait vraiment l’air de se régaler…. ô marvellous, splendid, terrific et j’en passe et des meilleurs. 😉

Merci à Gilles, le sommelier du soir,  pour sa gentillesse et ses avis éclairés. Merci à Philippe Faure-Brac pour la petite dédicace sur le menu reprenant l’œuvre de Gérard Puvis accrochée à un mur du restaurant. Rendez-vous au bistrot du Sommelier, il vous expliquera comment et pourquoi a été réalisé cette œuvre… Petit indice: la matière première provient d’une sélection de 10 bouteilles de vin.

Table à recommander ? oui ! pensez à réserver…

menu_bistrot_du_sommelier_faure_brac

Infos économiques:
++ Comptez à la carte 60/70 euros par personne hors boisson (entrée – plat – dessert)
++ Menus « saveurs complices » à 65 euros, 80 euros et 110 euros au choix
(vins compris – 1 verre 7cl par plat – 5 plats)
++ Vins au verre à partir de 4€

Adresse du Bistrot du Sommelier
Philippe Faure-Brac
97, Bd Haussmann
75008 Paris France
Tél. 01 42 65 24 85

bistrot-du-sommelier@noos.fr
http://www.bistrotdusommelier.com

Publicités