Groupe Salivertivin – Séance N°4 – Les meilleures notes des guides bacchiques

Séance N°4 – Les meilleures notes des guides bacchiques

bettane_desseauve-guide_2010But du jeu ce soir: déguster à l’aveugle des vins recommandés par la RVF, Bettane et Desseauve et le gars Robert Parker. Il nous faudra donc gouter les vins et donner une appréciation ainsi qu’une note: seront elles différentes de celles attribuées par les grands gourous du monde du vin ?  (certains vins non référencés dans les guides sont insidieusement insérer dans la dégustation) j’espère… sinon dés demain, je me fais chevalier du vin divin et je publie un guide avec mes notes…

1ère série: 3 vins blancs secs du Sud dont un Muscadelle, une Roussane et un Manseng, seules indications disponible pour les dégustateurs.

P1030756J’en vois un qui prie… mais à qui sont destinées ses suppliques ?

Moulin Caresse – cuvée cent pour 100 -Montravel AOC -16€site internet
NOTE: RVF – 16/20, , Bettane et Desseauve – 14/20
moulin_caresse_montravelCuvée 100% Muscadelle
Grand vin de la propriété du Moulin Caresse, cette cuvée est  issue des meilleurs terroirs et de vignes sélectionnées et travaillées avec beaucoup de rigueur : densité 5500 pieds par ha, effeuillage, éclaircissage, vendanges manuelles avec tri et petits rendements entre 35 et 40 hl/ha.
Nez expressif, très agréable, notes pétrolées à l’ouverture puis fruits exotiques (ananas), notes de noyau  et de mirabelle; en bouche, c’est droit, bien fait, légère amertume et sensation d’alcool en finale. Très correct mais semble sur la réserve, cela ne m’a pas plus emballé que ça en l’état, à revoir.. Assez bien

————————————————————————–

Domaine Arretxea – cuvée Hegoxuri – Iroulegy AOC
NOTE: RVF – 17/20, Bettane et Desseauve – 15/20
arretxea-200740.000 bouteilles produites par an sur le domaine, toutes cuvées confondues. Cuvée Hegoxuri 2007 composée de 60 % de Gros Manseng, de 35 % Petit Manseng et de 5 % Petit Courbu.
Superbe nez, la 1ère impression est tout bonnement enchanteresse: c’est très fruité (+++), fruits exotiques, pêche (++), notes végétales (buis +); en bouche, notes acidulées, vin très tendu (+++), agrumes (citron vert, pamplemousse); ce vin n’est pas encore à maturité mais c’est déjà une très belle bouteille, longue finale minérale. J’ai adoré et noté Bien+ pour l’instant. Excellent rapport Q/P. Bouteille à acheter en priorité et à mettre en cave. (pour ceux qui aiment les vins minéraux s’entend)

————————————————————————–

Chateau Cazeneuve blanc – Pic Saint loup – 15.50€site internet
NOTE: RVF – 16/20, Bettane et Desseauve – 14/20
chateau_cazeneuve_pic_saint_loupLe vignoble est conduit selon les méthodes de l’agriculture biologique et est  en reconversion à l’agriculture biologique. Ebourgeonnage, palissage, vendange en vert, vendanges  manuelles…
1er nez volatile, notes pétrolées puis un nez opulent « sucré » sur les fruits secs, des notes pâtissières et de pain d’épice, vanille, abricot, anis et caramel en finale. Attaque assez rectiligne, g sur des notes à l’identique du nez, grosse bouche, grosse structure, forte sensation d’alcool; finale un poil courte mais c’est sympa; certains ont adoré ce vin opulent et un peu lourd, d’autres ont carrément détesté pour ne dire que ça et rester poli; quelqu’un à ma table dont je tairai le prénom (par mesure de sécurité car c’est un tueur à gages) mais dont les initiales sont J.B 🙂 nous a demandé « s’il y avait des gens qui payaient pour ça ? ». J’ai noté Bien.

————————————————————————–

2ème série de vins: sont présentés à l’assemblée 2 bouteilles issues du cépage Cabernet Franc, millésime 2004, carafé l’après-midi pour le soir.

Château de Fosse-sèche – Réserve du Pigeonnier 2004 – Saumur AOC – 30€site internet
Pas de notes – non présent dans les guides
fosse-seche-2Nez réduit, odeur de fumier et de fiente de poule, de goudron avec une vague  fragrance de fruits rouges bien planquée derrière la paille….  Attaque en bouche acidulée sur la framboise, sensation de verdeur exacerbée, notes de craie typique du Saumur: bouche monstrueuse de puissance, cavalerie de tannins non plutôt une véritable charge de régiment de hussards qui emporte tout sur son passage… Rarement bu un vin aussi puissant, aussi tannique, aussi astringent, aussi peu à mon gout pour tout dire… Pour être vraiment honnête, si j’avais ouvert cette bouteille chez moi, je l’aurais mis au rebut directement et serais parti d’un pas vif en direction de ma cave pour sortir une autre bouteille. Je n’ai pas donné de note par respect… On lève le mystère sur cette bouteille… Quelle surprise d’apprendre que c’est la cuvée haut de gamme du château de Fosse sèche dont Christophe me parle avec émerveillement depuis  presque une semaine: « et c’est fantastique, et c’est super, et j’ai commandé un Magnum et on va se régaler avec cette bouteille. Il a en effet rencontré et le viticulteur et une bouteille du millésime 2005 le weekend dernier aux portes ouvertes du domaine Luneau Papin… Connaissant un peu le travail du vigneron, son talent et le soin apporté à ses vignes, les critiques excellentes… on va dire que ce n’était pas en place. Une visite se profilant au château de Fosse-sèche pour le mois de Janvier, nous pourrons peut être avoir le fin mot de l’histoire sur ce 2004. CR de la visite au château de Fosse Sèche ici (le 2005 est fantastique, rien d’autre à ajouter !)
NB: Notes délivrées par l’assemblée très très moyennes sur ce vin avec 2/3 personnes qui ont quand même aimé, il faut le souligner.

fosse_seche-1Crédits photos: chateau de Fosse-sèche

————————————————————————–

Clos Rougeard – « Les Poyeux » 2004 – Saumur Champigny AOC – 32€
NOTE:  Bettane et Desseauve – 15.5/20

Nez peu expansif: notes mentholées, cassis, notes fumées et poivron. Attaque en bouche nette, belle acidité, on sent tout de suite la classe du vin: grande fraicheur, finesse et élégance, notes d’iris, de fruits noirs et de poivrons. Belle persistance en bouche mais tout cela ne semble pas bien en place, ce 2004 est fermé. On sent quand même dans ce vin un grand potentiel et une extrême finesse, allez va pour 13.5/20, je sens bien le potentiel mais j’ai un peu de mal à comprendre ce vin ce soir.
Jocelyn nous dévoile la provenance des carafes… Ah la vache, un Clos Rougeard  « Les poyeux » 2004… quand on sait qu’il faut au minimum de 7 à 8 ans pour que les vins de ce domaine commencent à s’ouvrir, ceci explique certainement cela.. Les bouteilles dans ma cave risquent d’attendre un certain temps avant de refaire surface.

Bref, pas bien convaincu par ces 2 Saumur Champigny qui sont pourtant au top de leur appellation.

————————————————————————–

3ème série de vins: 2 Bordeaux carafés (1996 et 2000), un rive droite et un rive gauche

Château Boyd Cantenac 2000 – Margaux AOC – 29€ site internet
boyd_cantenacNOTES: Rober Parker 91/100
Nez élégant, notes florales, cassis, arômes tertiaires, petites baies acidulées. Bouche ample et puissante, assez robuste, belle longueur sur la réglisse. Vin bien fait, sans défaut, mais qui ne m’a pas emballé plus que ça, rien à ajouter, circulez messieurs dames. Rapport Qualité/plaisir moyen. Bien(-)


————————————————————————–

Château la gaffelière 1996 -1er cru classé B – Saint Emilion AOC – 32€site internet
la_gaffeliere_1996NOTES:
80% Merlot, 10% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet Franc
Nez très expressif sur le champignon, le cassis, là mûre, le café (++++) et le pain grillé (++++);  Bouche fine et élégante sur le même registre, finale sur des notes vanillées. C’est bon sans être exceptionnel et plutôt sur le déclin, très bien fait mais pas d’émotion « particulière » sur ce vin. Bien(-)

————————————————————————–

4ème série de vins: 4 vins rouges du Sud

Domaine de Montcalmès 2006 – Coteaux du Languedoc AOC – 22€  –  site internet
NOTE: Robert Parker 93/94, Bettane et Desseauve – 18/20
montcalmes-2006Vin gouté récemment et déjà commenté ici
Bouteille ressentie un peu différemment et un peu moins bien ce soir avec notamment des notes de caramel brulé (+++) que je n’avais pas senti la 1ère fois; bouche très gourmande, belle tension sur les fruits rouges, grande fraicheur:  un vin très élégant noté Bien+


————————————————————————–

Domaine des Costes 2007 – Coteaux du Languedoc AOC – 17€
Pas de notes – non présent dans les guides à priori
domaine_costes_rougesNez atypique sur l’orange sanguine (++) et la mangue (+++++). Même sensation omniprésente de mangue bien mûre en bouche, des notes de violette, de fruits noirs et de rouge à lèvres (si si), belle persistance. Aucun défaut sur ce vin mais c’est le genre de bouteille que je ne comprend absolument pas. Assez bien (-)


————————————————————————–

Pesquera – Ribera del Duero – 17€ site internet
NOTE: Robert Parker 92/100
pesquera1er nez sur le camphre (-) et l’eucalyptus (+), fruits noirs. A l’aération le nez évolue sur le laurier (++) avec des notes vanillées. Bouche concentrée, ample, fraiche, tendue avec une très belle longueur; boisé assez présent mais bien intégré (après info 100% futs neufs américains). J’ai adoré ce vin et dans un élan de bonheur, je l’avais noté Très bien+. Bon, beaucoup de bonnes notes sur ce vin avec pas mal de 16, 17 et 18/20. pour ma part, un excellent rapport Q/p et le vin de la soirée.

pesquera-1
Crédits photos: Domaine Pesquera

pesquera-2
Crédits photos: Domaine Pesquera

————————————————————————–

Milan – cuvée domaine – Baux de Provence AOC – site internet
domaine-milanCépages : Grenache noir, Syrah, Cabernet-Sauvignon, Cinsault, Mourvèdre.
Âge des vignes : 15 ans.
Terroir : Argiles avec des éboulis calcaires sur sous-sol de marnes bleues.
Rendements : 45 hl/ha, culture biologique depuis 1997
Nez vraiment marqué par la réglisse, le sirop de grenadine et le lilas (+++++). Attaque franche, très belle acidité, fruit croquant, notes de violette, y’a bon tout simplement, de quoi se réconcilier avec les vins bio… Bien+

domaine_milan_1

Les + de la soirée:
Une révélation sur le Ribero del Dureo Pesquera recommandé par Robert Parker et une très belle découverte sur le domaine Arretxea. Ces bouteilles seront bientôt dispo à la maison.

Les – de la soirée:
Les 2 cabernets Francs, fiers représentant de la Loire, en demi-teinte…. à revoir.

Pour finir, et il faut bien le dire, nous étions une veille de pleine lune et aux alentours de minuit, le grand gourou Jocelyn  s’est transformé devant nos yeux ébahis: des excroissances lui sont sorties de la tête et il s’est transformé en loup-gourou !!
La preuve en image 😉

gourou-jocelynLoup Gourou – veille de pleine lune – Décembre 2009

Publicités