Bregeon ou l’art du muscadet – episode 4 – Le Muscadet Gorgeois

Bregeon ou l’art du muscadet – episode 4 – Le Muscadet Gorgeois

 Article Domaine Bregeon 1: Présentation du domaine Bregeon

– Article Domaine Bregeon 2: Muscadet Sèvre et Maine 1ère partie

– Article Domaine Bregeon 3: Muscadet Sèvre et Maine 2ème partie

– Article Domaine Bregeon 4: Muscadet Sèvre et Maine 3 ème partie et Muscadet Gorgeois

– Article Domaine Bregeon 5: Muscadet 2002 – 2007 (2ème mise)- 2008

Qu’est-ce qu’un Muscadet Gorgeois ? :
Le Gorgeois regroupe un ensemble de terroirs situés autour de la commune de Gorges (à côté de Clisson – département de la Loire Atlantique, +/- 20 minutes de Nantes).
Les vignerons du Gorgeois réunis au sein d’une association œuvrent pour que la tycipicité du cru Gorgeois soit reconnue par une dénomination « cru communal » puis, à terme,  soit reconnue  comme une AOC à part entière. Les critères mis en place actuellement par les vignerons pour opérer la sélection « Gorgeois » sont les suivants:
1-::-  Au début de l’aventure, les viticulteurs ont opéré un choix de leurs meilleures parcelles ; aujourd’hui, le périmètre Gorgeois est très clairement défini.
2-::- Un contrôle des parcelles sélectionnées est effectué par des membres de l’association  pour s’assurer que le rendement est inférieur à 50 hl/ha; « Si c’est trop, on demande de couper les grappes » et sinon le vin est déclassé en Muscadet Sèvre et Maine (comme ce fut le cas sur pour le Muscadet Gorgeois millésime 2003 déjà évoqué ici).
3-::- Un élevage du vin sur lie au au minimum pendant une durée de 2 ans, « moi je laisse 4/5 ans voire plus ».
4-::-  Deux viticulteurs de l’association assurent un prélèvement de bouteilles dans un lot de leur choix chez chaque producteur de Gorgeois avant mise en bouteille.
5-::- Une dégustation à l’aveugle des plus sévères est organisée pour évaluer la qualité des échantillons présentés par les producteurs du Gorgeois.
6-::- Après acceptation par le comité de dégustation qui est constitué des producteurs,  un bon pour un lot de 1200 étiquettes est attribué à chaque viticulteur dont l’échantillon  a été retenu; ces étiquettes ne peuvent  ensuite être obtenues que par le biais d’un seul imprimeur, interlocuteur unique et exclusif pour le Gorgeois.
7-::-  Enfin,  la signature de 3 viticulteurs du Gorgeois est nécessaire pour que l’imprimeur délivre sacrosaintes étiquettes.
8-::-  Une convention entre viticulteurs du Gorgeois fixe un prix de vente plancher à 8.50€

 

On ne pourra pas dire que produire du Muscadet Gorgeois n’est pas astreignant (par rapport à un production de Muscadet standard s’entend).

A quoi tient donc le succès du Muscadet Gorgeois en provenance du domaine Bregeon ?
Et bien voici la recette miracle:

muscadet_gorgeois_3Un terroir de gabbro enherbé (« J’ai jamais vu de pommier qui ne donnaient pas de pommes parce qu’il y avait de l’herbe au pied »), du beau raisin récolté à la main, sans surmaturité, directement amené à la cave et pressé doucement, sans brassage excessif, dans un vieux pressoir horizontal, avec des levures indigènes, puis un élevage long en cuves souterraines verrées pour éviter les variations de température et laisser vivre le vin sur ses lies.  Les notes typiques du Gorgeois au nez  et en bouche proviennent en partie de ces lies (levures mortes) qui par un phénomène d’autolyse (l’autolyse des levures est la destruction des cellules de levures contenues dans le vin par leurs propres enzymes. Ce procédé est recherché pour donner plus de complexité au vin) diffusent dans le vin du gras, de la rondeur, de la matière pendant toute la durée de l’élevage du vin.

Les notes caractéristiques d’un Muscadet Gorgeois à maturité ?
De  belles notes minérales (pierre à fusil), des notes fumées, des notes de menthol, de la matière ample et onctueuse en bouche, de la rondeur mais une certaine vivacité (notes d’agrumes), des notes briochées,  des notes boisées (pas de fut chez M.Bregeon), des notes de caramel au lait et de praline et même sur les très vieux millésimes des notes pétrolées, des notes mellifères et des notes de truffe.

muscadet_gorgeois_1

Allez, en avant pour quelques bouteilles de Gorgeois. ( bouteilles livrées dans du papier de soie s’il vous plait…)

Muscadet Gorgeois 2000: Muscadet mis en bouteille le 10 décembre 2004.
>> Nez sur la poire, le citron avec touches beurrées et mentholées, bouche riche et grasse avec des notes un peu boisées en fin de bouche, ca meursaulte !
bregeon-12« depuis que je l’ai embouteillé, il est toujours pareil, je le vois pas bouger, je ne pense pas qu’il a contrairement au 2003, un potentiel si grand que ça; si c’est bon, il ne faut pas attendre, ça ne sert à rien, faut le boire maintenant et revenir en chercher surtout » 🙂  C’est effectivement bon mais le 2003 est nettement plus à mon gout.

——————————————————————————————-

Prélèvement sur cuve : Muscadet « Gorgeois » 2002 70hl, 9000 bouteilles, 1er vendangé, 5 grammes d’acidité. (embouteillé en Sèvre et Maine)

« L’ennemi du raisin et du vin, c’est l’oxydation, expliquez moi comment on peut faire du bon vin en vendangeant à la machine, à partir du moment ou on a décroché un grain de raisin de sa rafle,  ça fait un trou, donc il y a oxydation ! Moi j’amène tout en bac, 1 par 1 et la différence elle est là, notamment sur le Gorgeois. Ça a un autre gout, on est plus proche de josé bové que de Jean-Michel Lemétayer (président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles – FNSEA) »

>> Nez enjôleur très classique, très « Muscadet »; belle matière en bouche, grande fraicheur avec des notes mentholées et de pêche blanche; c’est très incisif, citronné et fruité, avec moins de gras que sur le 2003 mais « ça allie finesse et élégance sans exubérance, quand ça aura 3 ou 4 ans de bouteille, on va se régaler » Nettement plus un Muscadet pour accompagner un poisson qu’une douzaine d’huitres. Avis aux détracteurs du Muscadet égérie des vins de comptoir:  M.Bregeon a mis en bouteille en Novembre 2009 le Muscadet du millésime 2002… rien moins que 7 années de cuves !!!
« On embouteille quand il fait froid en lune décroissante montante », RDV dés maintenant chez M.Bregeon  pour faire un stock de ce futur Grand Muscadet… A encaver en priorité !

bregeon-10Comment tirer une bouteille de la cuve de 2002 ?
Bah comme ca !

Muscadet Gorgeois 1993 : bouteille de 16 ans d’âge (épuisé sauf quelques bouteilles en TPMG). 50 hl/ha, 5 grammes d’acidité, vendanges en vert.

>> Robe beaucoup plus évoluée que les précédents Muscadet, couleur or/vert, notes tertiaires sur la truffe,  sensations très minérales de craie, très mentholé, belles notes de citron, notes de rose, coté gras et fin de bouche avec ses notes de praline (+++)/vanille (++)/ caramel, on dirait un blanc de la vallée du Rhône sur un cépage marsanne/roussanne, très grande longueur… notes salines en finale… Bondiou que c’est bon….

—————————————————————————————–

Muscadet Gorgeois 1999: 1er prix à Nantes remis par Geneviève de Fontenay s’il vous plait !
Mise en bouteille le 9 décembre 2003 – production de 9000 bouteilles.

>> Nez sur des notes fumées, beau gras en bouche, acacia, aubépine, notes vertes de pomme granny-smith, d’agrumes (citron, pamplemousse), belle vivacité et grande longueur, c’est plus plus proche du muscadet 2003 que du Gorgeois 2000 mais avec un poil plus d’acidité, excellentissime… « c’est drôlement bon mais j’en ai plus »

muscadet_gorgeois_4

Aparthé sur la pratique du bio dans le vignoble du Muscadet:
« bah c’est très bien le Bio !  J’ai travaillé comme ça jusqu’en 1976 mais sur nos sols argileux, sur le Gabbro qui n’est pas forcément rectiligne au niveau du sol (la terre n’est pas parallèle à la couche rocheuse en dessous), il y a forcément des retenues d’eau.. j’en avais marre des soucis… on est en plus très sujet au gel et au mildiou compte tenu de l’humidité (ndlr: pluie, présence de la sèvre, rétention d’eau dans les sols etc.).
Pour éviter les maladies il faut bruler, Guy le fait (ndlr: Guy Bossard, Domaine de l’écu) mais il ne faut pas oublier que quand on a une réserve de gaz sur un tracteur, qu’on est dans les coteaux, si on a pas aménager les tournières correctement, c’est très dangereux…. et puis on s’aperçoit que ce n’est pas si efficace que ça; en plus, si vous avez de l’écorce sur des vieilles vignes, ça prend feu car on est obligé d’avoir une flamme assez importante… il y a maintenant la vapeur d’eau… affaire à suivre… le 25 juin 2009, on a eu une attaque de mildiou, on aurait pu ne rien avoir du tout.. tout le monde a frôler la catastrophe. Le bio à aussi un cout: si on augmentait le prix de vente du Muscadet, on aurait beaucoup moins de soucis, on pourrait embaucher de la main d’œuvre pour intervenir dans les vignes. Si j’étais à Pouilly et que je m’appelais Didier Dagueneau, (paix à son âme) j’aurais du personnel et je n’aurais pas de stock ».
Voila, difficile de faire du bio  quand la réputation du Muscadet est ce qu’elle est et qu’il est bien difficile de vendre des bouteilles à plus de 10€…

—————————————————————————————–

Mes bouteilles préférées sur la verticale (et disponibles à la vente):

-::- Muscadet Sèvre et Maine sur lie 2007
-::- Muscadet Sèvre et Maine 2003
-::- Muscadet Gorgeois 2002

Le mot de la fin à M.Bregeon: « Le Muscadet, quand c’est fait avec amour, ça se garde »

vin-bregeonCoordonnées de Michel Brégeon:
Domaine Bregeon
5 Les Guisseaux
44190 Gorges
téléphone: 02 40 06 93 19 (sur rendez-vous)
Fax: 02 40 06 95 91

 

Publicités