Châteauneuf du Pape cuvée Pure la barroche 2005

pureChâteauneuf du Pape – Domaine de la Barroche – cuvée Pure 2005 – 40€
L’histoire commence en fait assez mal; je reçois une nouvelle cave à vins et je me dis: « ô,ô,ô, que voila de bien belles clayettes pour recevoir mes bouteilles de Châteauneuf du Pape. » Je commence donc a transférer des bouteilles de leur emplacement actuel vers les dites clayettes et là, c’est le drame… le reposoir sur lequel étaient entreposées les « pures » branle un peu, une pure 2005 tape le sol et explose littéralement, la deuxième est fêlée sur toute la largeur du cul de la bouteille… Pour des bouteilles à boire dans 10 ans, c’est nickel ! Problème de bouteille je pense car elles ont certes touché le sol mais de la hauteur d’un rang bas de rangement de bouteilles de vin, soit 2 cm à peu près. Ne reste plus qu’à boire la survivante avant que son état ne se dégrade, le cul de la bouteille suintant un liquide qui ressemble fort à un 100% grenache. Vite, une cote de bœuf !

>> La bouteille: 100% grenache issue d’une seule et même parcelle dite « Grand Pierre » plantée en 1901 et jouxtant Rayas… sols sablonneux donc. Robe Grenat profond, nez explosif mais d’une grande délicatesse avec des notes de fruits confiturés,  d’épices, de framboise, pas mal de poivre et surtout des effluves de cerise noire intenses; un nez réellement savoureux et enjoleur. Grosse attaque, aucune lourdeur, c’est très très soyeux, la cerise croque en bouche, c’est du bonheur à l’état pur, à 100 lieues de ces Châteauneuf du Pape sur la cerise kirschée que je n’apprécie guère. Douceur et volupté, longueur immense sur le réglisse, tout le monde rapproche son verre pour être resservi. C’est une bouteille que je rapprocherais, dans le style, du clos des cailloux sur la cuvée « Quartz », autre grand nom de Châteauneuf du Pape que j’adore..

Comment expliquer ce que l’on ressent devant une telle bouteille ? C’est pour moi, la meilleure bouteille que j’ai bu cette année, pas la plus prestigieuse mais sans aucun doute..  mais la bouteille qui m’a procuré le vrai moment de bonheur sur 2009. Maintenant, je pense que c’est un style de Châteauneuf du Pape moderne qui ne plaira pas forcément aux amateurs de domaines tels que mont redon ou vieux télégraphe pour l’exemple.
Défauts: aucun, ah si; la production dérisoire de cette cuvée engendre une possibilité d’approvisionnement tout aussi dérisoire… Robert Parker l’ayant par ailleurs noté 100/100, je vous souhaite bonne chance pour trouver quelques bouteilles 🙂
19/20 – caveprivee.com
Infos sur le domaine ici: domaine de la Barroche

Commentaire de Robert Parker :
« Another wine that I underrated (probably because of my generally conservative nature regarding new estates, and I had only tasted one previous vintage from this one) but the 2005 Domaine La Barroche Pure is an absolute elixir of 100% old vine Grenache from sandy soils not far from the Rayas vineyards in Châteauneuf du Pape. It is a brilliant wine. »

Commentaire du Wine Spectator :
« Dark and brooding with Turkish coffee and licorice root notes leading the way for bittersweet cocoa, mesquite and fig. The long, plush finish shows flashes of incense, as fruit and chestnut notes linger. 100% Grenache. Julien Barrot is off to an impressive start. Drink now through 2025.»

Publicités